ActualitéComEurope

Adblock Plus prélèverait jusqu’à 30% des revenus publicitaires des sites qu’il ne bloque plus

Nos confrères du Financial Times viennent de révéler que Eyeo aurait passé des accords avec les principaux acteurs américains, Google, Microsoft, ou encore Amazon, afin d’afficher leur pubs. Le montant des accords s’éleverait à plusieurs dizaines de millions d’euros, une trentaine de millions selon différents sites allemands.

Selon l’un des éditeurs qui a rencontré les équipes d’Eyeo, ceux-ci réclameraient jusqu’à 30% des revenus publicitaires générés. Une demande interprétée comme un véritable racket par de nombreux éditeurs, qui en Allemagne n’ont pas hésité à porter plainte. En France le Geste étudierait depuis plusieurs mois une action du même type contre Eyeo Gmbh, mais aucune requète n’a été à ce jour déposée

De son coté, Frederic Filloux, directeur général du groupe Les Echos indique sur Monday Note que bon nombre d’annonceurs et leurs agences ont une grande responsabilité dans le développement de cet usage en multipliant des formats publicitaires inadaptés et intrusifs. De telles pratiques ne manquent pas d’accélérer l’usage des adblocks.

adobe-adblock-report

Des solutions à l’instar de Secret Media la nouvelle startup de Frédéric Montagnon s’attaquent à ce fléau pour les éditeurs, au travers d’une technologie qui « réencrypte » la chaîne de caractères (URL, codes…) de chaque publicité afin de la rendre unique et donc indétectable par un adblock qui se base sur la reconnaissance automatique de signes communs.

Lors de notre conférence sur les Medias de demain qui se tiendra le jeudi 12 mars, une session business talk est consacré à ce sujet:  » A l’heure où la publicité est de plus en plus rejetée par les internautes, de l’usage croissant des adblocks, quels formats adopter pour séduire les internautes? »

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “Adblock Plus prélèverait jusqu’à 30% des revenus publicitaires des sites qu’il ne bloque plus”

  1. Juste un avis pour le site en question. Personnellement j’utilise AdBlock parceque j’en avait marre de ces sites qui te balance des pubs flash, avec du son, des animations extrêmement pénible et des pubs parfois inadaptés … Cependant, quand je tombe sur un site de qualité et que ce dernier me demande gentiment de désactiver AdBlock, je le fais. D’ailleurs le modèle de fonctionnement de VDM m’a bien plû : Sois on continue sur le site en décidant de pas le soutenir, sois on regarde une pub de 30 seconde vidéo. Et on est peinard pour un mois ! Voilà ce que j’aime, des entreprises qui s’adaptent : Le problème n’est pas que l’ont ne veuille pas de publicité, mais la manière dont est proposé cette publicité.

    1. J’ai une solution plus simple : trop de publicité? tu ne vas pas sur le site ! Moi, quand je ne veux pas me « farcir » le prix mirobolant d’une Ferrari, je ne l’achète pas, tout simplement ! Le reste, c’est de l’hypocrisie car cette pratique est « toléré », mais dans les faits, je ne vois pas ce qui permet à quelqu’un de contrevenir au modèle de financement des sites , même si ce modèle ne leur plait pas !

      Il y a assez de site « gratuit », ou « premium » pour faire peser, en tant que consommateur, sur un modèle économique en particulier !

      Alors quoi, vous pensez qu’en bloquant la pub, vous allez changer la mentalité des sites? Pourquoi ils changeraient, vous venez quand même les voir ! Il suffit juste de faire des « antiblock » de plus en plus performant pour être sur d’avoir ses propres revenues, sans rien changer ! Pire, quand la pub sera intégré directement au site, ou directement dans les articles (les articles sponsorisés, le grand avenir), les adblockeur auront tout gagné : l’outil sera complètement inefficace, et en plus, on se mangera des informations partiales et achetés…

      Ajouter à cela que Adblock me fait l’effet d’un grosse « sangsue » sur ces modèle (ça fait très racket quand même…vivement qu’on s’intéresse à ce modèle qui rajoute un « intermédiaire » en plus, qui ne sert à rien), et vous comprendrez vite que les mecs qui utilisent cette merde me débectent !

      Plus hypocrite, tu meurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This