ActualitéAffaires publiquesInvestissements

Affaire Dailymotion : Fleur Pellerin dénonce des « clichés » sur l’économie française

En déplacement dans la Silicon Valley, dans le cadre du French Tech Tour organisé par UbiFrance, la ministre de l’Economie numérique s’est attachée à déminer l’affaire Dailymotion, quelques semaines après l’avortement de son rachat par Yahoo! à la suite de l’intervention d’Arnaud Montebourg. Objectif : améliorer l’image du gouvernement français et rassurer les investisseurs étrangers.

« L’économie française n’est pas une économie fermée. » Voici le leitmotiv que Fleur Pellerin a martelé lors de son séjour dans la Silicon Valley. « On est très à l’aise que des investisseurs américains, ou autres, viennent au capital des entreprises françaises pour les faire grandir et les accompagner dans leur développement de croissance. » a expliqué la ministre de l’Economie numérique dans une interview accordée à L’Expansion.com.

Capture d’écran 2013-06-10 à 08.41.51Fleur Pellerin avec des entrepreneurs français crédits photos: Consulat de San Francisco

Fleur Pellerin est ainsi revenue sur les nombreux « malentendus autour de cette question ». « La politique du gouvernement n’est pas de micro-manager les entreprises dans lesquelles elle n’est pas un actionnaire direct » a-t-elle précisé. D’après elle, cette affaire est donc « totalement révélatrice de clichés anciens qui existent sur la France, et pas seulement depuis mai 2012 ».

Elle explique ainsi dans une interview accordée au Monde: « Les Américains ont l’impression que l’Etat français peut se mêler de n’importe quel mouvement de capital. Il faut donc expliquer que ce n’est pas une stratégie du gouvernement que de s’immiscer dans des négociations »

Capture d’écran 2013-06-10 à 08.42.33Fleur Pellerin en compagnie de Sheryl Sandberg, COO de Facebook, et le fondateur d’Instagram Kevin Systrom Crédits photos : Consulat de France à San Francisco

Pour rappel, en mai dernier, le PDG de France Télécom-Orange a affirmé que l’opérateur, dont 27% du capital est détenu par l’Etat français, était prêt à injecter  « 30, 40, 50 millions d’euros afin que Dailymotion ne creuse pas son retard par rapport à la concurrence, YouTube notamment ». Orange compte, par la suite, poursuivre la recherche d’un partenaire international.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

8 commentaires

  1. Oui, elle a raison, ce ne sont que des clichés.
    Hein ? Quoi ? Arnaud Montebourg est vraiment intervenu pour empêcher la vente de DailyMotion à Yahoo ???

  2. Mme la ministre devrait savoir qu’il n’y a pas de clichés sans feu… Taxe à 75%, fiscalité confiscatoire,  climat délétère contre l’argent, les riches et ceux qui créent de la valeur… Voilà le cocktail peu ragoutant des socialistes à la française pour dissuader tout investisseur à venir à France, et inciter les talents à partir…à la Silicon Valley par exemple !

  3. qu’elle crée une entreprise et on verra si elle pense toujours que c’est du cliché. de toute façon, elle sait très bien que son gouvernement est une catastrophe totale, mais on ne pouvait pas refuser ce job…

  4. Il serait surtout urgent que Fleur
    Pellerin comprenne que pour IDéNum il ne faut ABSOLUMENT PAS d’ID unique par
    utilisateur partagé entre tous les services.
    Que ce n’est en rien nécessaire, que ce
    serait au contraire la garantie d’un échec, et qu’il n’y a absolument aucune
    raison technique pour cela.
    Par contre de toute évidence IDéNum
    (bien dans le style Français actuel) évite tous les points critiques qui
    permettrait qu’une telle chose fonctionne, c’est à dire : la notion de compte,
    de rôle des organisations les tenant, et de la séparation des rôles extrêmement
    claire entre ces organisations et celles forunissant les services allant avec.
    http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/

  5. Il faut reconnaitre qu’elle n’a pas tort. On raconte beaucoup de clichés sur l’économie française. De fait, la réalité est bien pire que tout ce que les étrangers peuvent imaginer.

    1. @Frederic GEORGES TUDO  
      C’est surtout que vous ne connaissez strictement rien à rien, comme la plupart des franchouilles c’est vrai

Bouton retour en haut de la page
Affaire Dailymotion : Fleur Pellerin dénonce des « clichés » sur l’économie française
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
FoodTech: comment la restauration d’entreprise innove face à la crise
Formation des collaborateurs: comment éviter «l’obsolescence programmée de la connaissance»?