Data Room

[Alcool] Les industriels instaurent un code de bonne conduite sur Internet

Un nouveau « code de bonne conduite » vient de faire son entrée sur la toile. Adopté par les grands producteurs mondiaux de vins et spiritueux, celui-ci a pour but de réglementer la publicité liée à l’alcool dans l’Union européenne et aux Etats-Unis. En vigueur dès aujourd’hui, ce code doit orienter la publicité vers les internautes en âge de consommer.

Ainsi, avant toute confrontation avec une publicité, l’âge de l’internaute devra être demandé. Ensuite, les commentaires trop élogieux postés sur les sites de marques devront être modérés. Et, des instructions seront données pour que les contenus téléchargeables ne soient transférés qu’à des personnes en âge de boire de l’alcool.

Enfin, les industriels se sont engagés à n’être présents que sur des sites où au moins près de trois quarts des visiteurs ont l’âge de consommer de l’alcool. On pourrait donc retrouver des publicités en la matière sur les plateformes sociales comme Twitter, Facebook et Youtube dont plus de 80% des visiteurs sont en âge de consommer, selon Discus…

Elaboré par Discus, lobby américain de l’industrie de l’alcool à Washington et l’EFRD (European Forum for Responsable Drinking), son homologue bruxellois, ce code a été qualifié de « mascarade » par l’association américaine Alcohol Justice, qui juge « inefficace » les dispositifs mis en place. L’association exige purement et simplement l’abrogation de la publicité en ligne pour l’alcool.

En France, celle-ci est autorisée depuis 2009 (hormis sur les sites dédiés à la jeunesse et au sport). Toutefois, sous le spectre de la loi Evin, les professionnels sont toujours restés très prudents. Ce code de bonne conduite permettrait donc de savoir clairement et une fois pour toute, ce qui est autorisé ou non.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Alcool] Les industriels instaurent un code de bonne conduite sur Internet
[Livre Blanc] Comment se lancer dans un projet de signature électronique
[Livre Blanc] PME en croissance: quand Excel ne suffit plus
[Livre Blanc] CRM pour les PME : la recette du succès
[Livre Blanc] Focus sur les meilleurs outils pour motiver ses commerciaux
[Livre Blanc] Baromètre des KPIs de la Relation Client 2020
[Livre Blanc] Les 4 étapes pour réussir son marketing automation
Copy link