Actualité

Alibaba atteint les 476 milliards de dollars de volume de transactions

Alibaba vient d'annoncer avoir franchi les 3 trilliards de yuans (environ 476 milliards de dollars) de volume de transaction (GMV, gross merchandise volume) sur son exercice fiscal qui se terminera à la fin du mois de mars 2016, soit dans une dizaine de jours. Pour rappel, le géant chinois de l'e-commerce affichait un GMV de 2,44 trilliards il y a un an, ce qui représente une hausse de 22,9%.

Mais surtout, le géant chinois de l'e-commerce précise qu'il s'agit d'un triplement depuis 2012, époque à laquelle le cap du 1 trilliard avait été atteint. «La croissance n'a pas de sens si elle n'est pas soutenable. Ainsi, nous avons tourné notre attention sur la croissance de la qualité et l'élargissement de la consommation intérieure», a déclaré Joe Tsai, le vice-président exécutif d'Alibaba, dans un billet.

Plus de vendeurs

«Dans l'année écoulée, nous avons redoublé d'efforts pour amener les producteurs et les marques de qualité sur notre plateforme, en particulier des importations étrangères ; notre initiative "Rural Taobao" a jusqu'ici touché plus de 12 000 des 600 000 villages de Chine afin d'apporter à la population rurale des objets de tous les jours dont bénéficient normalement les citadins», a-t-il ajouté.

A ne pas cofondre avec le chiffre d'affaires, le GMV fournit toutefois une indication sur l'activité d'une plateforme d'e-commerce. Ainsi, JD.com, l'un des principaux concurrents d'Alibaba en Chine, annonçait au début du mois de mars avoir réalisé un GMV de 462,7 milliards de yuans sur son exercice 2015, en hausse de 78% sur un an.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Alibaba atteint les 476 milliards de dollars de volume de transactions
Sorare signe la plus grosse levée de fonds de la French Tech avec une série B de 680 millions de dollars
Patrick Drahi
Altice (SFR) s’offre l’opérateur français Coriolis pour 415 millions d’euros
google
Censure: pourquoi l’emprise d’Apple et Google sur l’économie mobile menace les droits humains
OVHcloud entame son IPO à la Bourse de Paris
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?