Actualité

Alibaba fait un premier pas dans le métavers

AFP

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Alibaba va investir 60 millions de dollars dans Nreal, une startup spécialisée dans la réalité augmentée, a annoncé mercredi cette société, une initiative perçue comme un premier pas dans le métavers pour le champion chinois du e-commerce. Le métavers, considéré comme le prochain grand saut dans l’évolution d’internet, est un monde parallèle virtuel.

Ce concept, qui n’en est qu’à ses balbutiements, doit permettre de se libérer des contraintes physiques en multipliant les interactions humaines via la 3D, dans une doublure numérique du monde qui nous entoure. Les opportunités offertes par la création d’un « nouveau monde » virtuel aiguisent l’appétit des géants du numérique. Nreal, un fabricant chinois de lunettes de réalité augmentée (AR), a annoncé mercredi un investissement par Alibaba de 60 millions de dollars (53,8 millions d’euros).

Cette levée de fonds servira pour la recherche et le développement, a précisé la start-up basée à Pékin, qui dit avoir reçu ces derniers mois 200 millions de dollars auprès d’autres investisseurs. Quoique modeste, l’investissement d’Alibaba est largement perçu comme une première étape du groupe fondé par Jack Ma sur le créneau du métavers. Preuve de cet engouement, la firme a créé l’an dernier une filiale spécifique.

Les géants chinois du numérique n’entendent pas rester sur la touche

La réalité virtuelle (VR) et la réalité augmentée (superposition de la réalité avec des éléments numériques) sont considérées comme des techniques clé pour la construction du métavers. A l’image d’Alibaba, les géants chinois du numérique n’entendent pas rester sur la touche de cette nouvelle technologie.

ByteDance (TikTok) a investi dans plusieurs entreprises du secteur et racheté l’an dernier le fabricant de casques de réalité virtuelle Pico. Le mastodonte de l’internet Tencent planche de son côté sur sa plateforme métavers, fort de son expérience dans les jeux vidéo dont il est un acteur majeur. Quant au moteur de recherche Baidu, il a lancé en décembre XiRang, présentée comme l’une des premières applications de métavers en Chine.

Echaudées par la reprise en main de Pékin dans le secteur technologique, les pépites chinoises du numérique avancent toutefois à tâtons sur ce créneau. Et la presse officielle a plusieurs fois mis en garde ces derniers mois contre des investissements démesurés. A l’inverse, le métavers fait saliver la Silicon Valley aux Etats-Unis. Facebook, qui en fait son nouveau projet d’entreprise, est allé jusqu’à renommer sa maison mère Meta.

Bouton retour en haut de la page
Alibaba fait un premier pas dans le métavers
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media