ActualitéAsieInvestissementsStartup

Alibaba injecte 110 millions d’euros pour booster les start-up de Hong Kong

Bonne nouvelle pour les jeunes entrepreneurs de Hong Kong. Le géant du e-commerce chinois Alibaba a annoncé ce dimanche qu’il allait verser 1 milliard de dollars de Hong Kong au profit d’une association à but non lucratif de soutien aux jeunes projets entrepreneuriaux de l’île. C’est l’équivalent d’environ 110 millions d’euros qui seront versés à la « Alibaba Hong Kong Young Entrepreneurs Foundation ».

Alibaba fait ainsi un geste vers les entrepreneurs qui se lancent et qui souhaitent commercialiser leurs produits et services en Chine continentale à travers son propre éco-système en ligne. Les participants à ce programme de soutien bénéficieront, outre d’une aide financière, d’une assistance sur le plan technique et de la formation. Pour Alibaba, ce serait un moyen d’augmenter les échanges sur ses plates-formes Tmall et Taobao en augmentant le nombre de vendeurs.

Un autre programme de soutien à Taïwan ?

Par ailleurs, toujours dans le cadre de ce rapprochement avec les jeunes entrepreneurs de Hong Kong, Alibaba accueillera en stage 200 étudiants des universités de l’île chaque année, dans son réseau implanté en Chine continentale. Globalement, ces initiatives sont un moyen pour le groupe de réchauffer ses relations avec les entrepreneurs de l’île.

Le 29 janvier dernier, le groupe chinois fondé par Jack Ma publiait ses résultats pour le quatrième trimestre de son exercice fiscal de 2014. Sur la période, il a réalisé un chiffre d’affaires à 4,22 milliards de dollars, en hausse de 40% sur un an. Au final, le résultat net s’établit à 964 millions de dollars, en croissance de 28% sur un an. Mais cette publication est en deçà de ce qu’attendaient les investisseurs et elle a eu pour effet de faire baisser le titre à Wall Street dans les premiers échanges d’après ouverture.

D’après une source proche citée par le Wall Street Journal sur son blog Digits, Alibaba prévoit de lancer une fondation d’accompagnement similaire à Taïwan.

Lire aussi: 

>> Après Netflix et Amazon, Alibaba va produire ses propres films

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This