ActualitéChineFinTech

Allianz et Baidu veulent «disrupter» le marché de l’assurance en Chine

Pour accélérer sur le marché chinois, Allianz a choisi sa stratégie : faire alliance avec un géant de l'Internet local. L'assureur allemand annonce qu'il s'associe à Baidu, le principal moteur de recherche dans le pays, et Hillhouse Capital Group, un investisseur asiatique, pour créer une compagnie d'assurance en Chine.

Cette alliance prendra la forme d'un joint venture qui demandera une licence auprès des autorités afin de distribuer ses produits en ligne. Allianz précise que la société développera une «approche innovante» dans plusieurs secteurs comme l'e-commerce, les finances, ou encore de la santé et l'automobile.

640 millions d'utilisateurs actifs

«La révolution numérique dans les services financiers a lieu rapidement en Asie et notamment en Chine, où le secteur des services financiers est réinventé. Avec la rapidité de l'innovation, nous verrons des modèles traditionnels être rapidement disruptés. Allianz et ses partenaires sont à la pointe de cette tendance», déclare George Sartorel, le PDG d'Allianz Asia Pacific.

Il faut dire que l'assureur allemand peut se reposer sur le poids de Baidu. La société chinoise, qui a réalisé plus de 7 milliards de dollars de chiffre d'affaires l'an passé, revendique 640 millions d'utilisateurs actifs chaque mois à travers ses différents services. D'ailleurs, d'autres entreprises se sont déjà associées à Baidu pour s'implanter sur le marché chinois. C'est notamment le cas d'Uber qui a fait de la Chine l'une de ses priorités. Baidu avait même investi dans la firme californienne l'an passé.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Allianz et Baidu veulent «disrupter» le marché de l’assurance en Chine
Bourse: comment choisir son broker pour investir depuis son smartphone
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler