ActualitéChineFinTech

Allianz et Baidu veulent «disrupter» le marché de l’assurance en Chine

Pour accélérer sur le marché chinois, Allianz a choisi sa stratégie : faire alliance avec un géant de l'Internet local. L'assureur allemand annonce qu'il s'associe à Baidu, le principal moteur de recherche dans le pays, et Hillhouse Capital Group, un investisseur asiatique, pour créer une compagnie d'assurance en Chine.

Cette alliance prendra la forme d'un joint venture qui demandera une licence auprès des autorités afin de distribuer ses produits en ligne. Allianz précise que la société développera une «approche innovante» dans plusieurs secteurs comme l'e-commerce, les finances, ou encore de la santé et l'automobile.

640 millions d'utilisateurs actifs

«La révolution numérique dans les services financiers a lieu rapidement en Asie et notamment en Chine, où le secteur des services financiers est réinventé. Avec la rapidité de l'innovation, nous verrons des modèles traditionnels être rapidement disruptés. Allianz et ses partenaires sont à la pointe de cette tendance», déclare George Sartorel, le PDG d'Allianz Asia Pacific.

Il faut dire que l'assureur allemand peut se reposer sur le poids de Baidu. La société chinoise, qui a réalisé plus de 7 milliards de dollars de chiffre d'affaires l'an passé, revendique 640 millions d'utilisateurs actifs chaque mois à travers ses différents services. D'ailleurs, d'autres entreprises se sont déjà associées à Baidu pour s'implanter sur le marché chinois. C'est notamment le cas d'Uber qui a fait de la Chine l'une de ses priorités. Baidu avait même investi dans la firme californienne l'an passé.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Allianz et Baidu veulent «disrupter» le marché de l’assurance en Chine
Que cache l’offre publique de rachat d’actions lancée par Iliad ?
[Made in Switzerland] La « SwissTech »: une marque en roadshow
Intelligence artificielle: comment Alphabet (Google) veut peser dans les discussions européennes
Le FrenchTech 120, un outil de com qui rapproche les startups de l’administration
Ivalua, Altenov, Orgasoftware: focus sur les entreprises qui recrutent
Alors SF ou NYC ? Quel est le meilleur endroit pour s’installer aux US ? – Episode 1
Copy link