ActualitéArts et CulturesDistribution

Amazon et Hachette parviennent à un accord sur le prix des livres

Le bras de fer avait secoué le monde de l’édition au printemps dernier. Hachette et Amazon ne parvenaient pas à trouver un compromis sur les tarifs des livres vendus sur le site de l’e-marchand. La firme américaine – qui souhaitait initialement établir un prix unique à tous les ebooks vendus sur son site pour imposer sa liseuse Kindle –  avait dans un premier temps décidé de limiter les précommandes des livres de la maison d’édition ainsi que les stocks de livres disponibles. L’affaire avait alors pris de l’ampleur et Hachette avait par la suite accusé le géant de l’e-commerce d’augmenter la durée de livraison.

Dans un article paru en mai dans le New York Times, le porte-parole de l’éditeur expliquait avoir « posé des questions légitimes sur les raisons pour lesquelles beaucoup de nos livres sont actuellement marqués en rupture de stock avec des estimations relativement longues de délais d’expédition sur le site Amazon, contrairement à la disponibilité immédiate sur d’autres sites et dans les magasins ».

Inciter Hachette à baisser les prix

Depuis, la situation a évolué. Hachette Book Group, filiale américaine du groupe Hachette Livre, appartenant à Largardère, et Amazon ont annoncé être parvenu à un accord sur la commercialisation des ebooks et des livres imprimés aux Etats-Unis. L’accord, qui devrait prendre effet dès le début de 2015, prévoit que Hachette reste libre de fixer le prix qu’il souhaite pour ses livres. Mais Amazon ajoute une carotte : si l’éditeur baisse ses prix, il jouira de « conditions plus avantageuses ».

« Pour nos auteurs c’est une bonne nouvelle. Ce nouvel accord sera bénéfique aux auteurs de Hachette Book Group pour les années à venir et assure à Hachette Book Group le bénéfice des puissants moyens marketing de l’un de nos plus importants partenaires dans la vente de livres » déclare Michael Pietsch, PDG de Hachette Book Group. « Nous sommes heureux de ce nouvel accord qui prévoit une incitation pour Hachette Book Group à proposer des prix plus bas, ce qui, pensons-nous, profitera autant aux lecteurs qu’aux auteurs » ajoute David Naggar, vice-president Kindle.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This