ActualitéBusinessChineInvestissementsRetail & eCommerceSingapour

Ant Financial, filiale d’Alibaba, fusionne avec le groupe HelloPay

Alibaba vient d'annoncer la fusion de sa filiale financière Ant Financial, qui commercialise la plateforme de paiement AliPay, avec le groupe HelloPay. Ce dernier est utilisé par le site e-commerce Lazada dont le géant chinois a effectué une prise de participation à hauteur d'un milliard de dollars en avril 2016.

HelloPay devient AliPay

HelloPay a été créé par Lazada en 2014 pour faciliter les paiements en ligne sur son site. Avec cette fusion, la FinTech rejoint les équipes d'Ant Financial à Singapour. De plus, la plateforme change de nom pour devenir Alipay dans tous les pays où elle opère (AliPay Singapour, AliPay Indonésie, AliPay Malaisie et AliPay Philippines). Les services d'HelloPay ne changeront pas. «Il n'y aura pas d'impact pour les utilisateurs et les partenaires de paiement d'HelloPay», affirme Douglas Feagin, vice-président senior de Ant Financial, dans un communiqué de presse.

Cette fusion permet au géant chinois d'avoir «le portefeuille client le plus grand et le plus sophistiqué au monde», déclare Florian Holm, le PDG de Lazada Indonésie. D'après les chiffres d'Ant Financial, Alipay compte aujourd'hui près de 450 millions d'utilisateurs actifs.

Dernièrement, Ant Financial a aussi effectué des prises de participation dans deux autres FinTech, Mynt une société basée aux Philippines et Patym une société de paiement en Inde.

Lire aussi: 

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Ant Financial, filiale d’Alibaba, fusionne avec le groupe HelloPay
Jeux mobiles: la licorne Scopely lève 340 millions de dollars auprès de Wellington Management
Comment valoriser son CV ?
Télétravail: comment trouver le bon équilibre
Moratoire sur la 5G: Cédric O défend une «technologie indispensable» face à la maire EELV de Strasbourg
Grâce au cloud, Microsoft surpasse les attentes du marché
Quels enjeux pour Twitter, Facebook et Google face au Sénat américain?