Actualité

L’application AppGratis expulsée de l’App Store

L’application AppGratis a été supprimée de l’App Store ce week-end. Pour l’heure, les équipes éditrices n’ont pas encore apporté de précision sur cette décision et les spéculations vont bon train.

Imaginée par Simon Dawlat, l’application AppGratis (ex-AppGratuites) a pour baseline « une appli moche mais des bons plans sympas . Elle repose donc sur un concept extrêmement simple et désormais bien connu : chaque jour, une application payante est proposée gratuitement.

Indisponible sur la boutique en ligne d’Apple depuis plusieurs heures, certains blogs spécialisés estiment qu’AppGratis aurait été, elle aussi, victime de l’article 2.25 de la politique d’Apple. Cette mention vise notamment «toutes les applications qui affichent d’autres applications autres que celles de l’éditeur à des fins de ventes ou de promotions sous une forme proche ou permettant la confusion avec l’AppStore».

S’appuyant sur cet article, la marque à la pomme avait par exemple supprimé, fin 2012, l’application AppShopper.

Pour se démarquer des autres services similaires, AppGratis revendiquait toutefois mettre l’accent sur une ligne éditoriale personnalisée.

Ainsi, d’autres scénarii sont également envisagés comme l’utilisation d’un API privée par exemple.

Pour rappel, le 17 janvier dernier, la start-up a bouclé une levée de 10M € auprès d’Iris Capital et d’autres établissements financiers.

AppGratis en quelques chiffres :

  • 7 millions d’utilisateurs dans le monde.
  • 2 millions d’utilisateurs quotidiens.
  • Une application disponible dans 11 langues et 30 pays.
  • Environ 1 million de dollars de chiffre d’affaires mensuel.
  • 40 salariés de 12 nationalités différentes basés à Paris.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

11 commentaires

Bouton retour en haut de la page
L’application AppGratis expulsée de l’App Store
Amazon
Amazon et Blackberry avancent leurs pions dans les voitures connectées
libra
Cryptomonnaie: l’association Libra se renomme Diem pour se distancier du projet initial
Salesforce s’offre Slack pour 27,7 milliards de dollars afin de rivaliser avec Microsoft
WeLink lève 4,2 millions d’euros auprès de OneRagtime
Airbnb
Airbnb vise jusqu’à 35 milliards de dollars de valorisation pour son IPO
Quelle est cette startup qui vaut 1 milliard de dollars pour Facebook?