BusinessMedia

Atlantico, Mediapart de droite ou Huffington Post à la française?

Dès la fin de la présidentielle de 2007, Arnaud Dassier recommandait au secrétaire de l’Elysée et désormais Ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, la nécessité pour la droite de créer un site d’information. Il confiait récemment à L’Express redouter « de ne voir émerger que des sites hostiles au pouvoir, et contre l’économie de marché en général. Trois ans plus tard, mes craintes se sont révélées fondées. Aujourd’hui, les idées de la droite et du centre n’existent pas sur Internet »

Il fait une première tentative en solo avec Faits du jour, et finallement s’associe aux journalistes Pierre Guyot, qui officiait auparavant sur RTL, Europe 1, BFM TV et Jean-Sébastien Ferjou, ancien Rédacteur en chef adjoint de « Sept à Huit » pour lancer Atlantico.

Après quelques faux départs, une beta dévoilée par Electron Libre au grand dam de ses fondateurs du site en juin dernier, ou encore un changement de prestataire, le site d’information est enfin en ligne.

Atlantico veut s’appuyer sur deux piliers “le journalisme de liens” et les “contributions de personnalités, d’experts ou de témoins” afin de développer une ligne éditoriale « qui prenne des positions libérales, en faveur de l’économie de marché et du capitalisme”

Jean-Baptiste Giraud en assure la rédaction en chef, épaulé par une dizaine de journalistes et des chroniqueurs extérieurs tels qu’Anita Hausser (LCP, Aufeminin.com) et Christian de Villeneuve, ancien directeur de la rédaction du Parisien et du Journal du dimanche.

Coté finances, Atlantico a bénéficié d’un investissement de 700 000 euros, réunis auprès de Jaina Capital (Marc Simoncini), Kima Ventures (Xavier Niel / Jeremie Berrebi), ainsi que Charles Beigbeder, et bien entendu, Arnaud Dassier.

Tags
atelier-platform

Richard Menneveux

CEO @AdsVark Media Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Atlantico, Mediapart de droite ou Huffington Post à la française?”

  1. Leur article est malheureusement primaire. J’ai rencontré des membres de la fondation pour l’innovation politique (fondation de droite) qui sont très mal à l’aise avec cette présence en ligne. Il y a beaucoup d’articles déjà qui sont assez mal renseignés ou parfois sont d’origine policiaires. Donc il y a un probleme de déontologie journalistique qui se greffe sur cette rédaction.
    J’ai eu rencontre des vrais journaleux de droite (Figaro, Valeur Actuelle, les Echos, la Tribune)… ils sont très frileux de lire ces textes car deja, ils font honte. Alors que Médiapart, Rue89 amène des dossiers, on voit des articles de cette rédaction qui se font stopper rapidement pour des raisons de vérité ou d’exactitude.
    Enfin, certains du centre disent carrément que ce canard très financé va acroitre les intension de vote pour le FN car les articles sont très « orientés ».

    Bonne chance à eux, mais les premiers articles sont loupés. Mais on s’improvise pas comme cela dans le 2.0 meme si on a fait parti des rédac de TF1 ou de LCI… (c’est d’ailleurs plus une référence au pays de Sartre, Camus et des autres ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This