Business

Jules Vo Dinh, fondateur de Typhon

Benjamin de la promotion 2011, Jules Vo Dinh est né en 1985. Plus branché chant et danse que maths, Jules a participé à de nombreux opéras, de Falstaff, à La damnation de Faust, en passant par Norma, ou encore Les variations d’Ulysse. Cette passion s’est conclue par un échec au brevet ainsi qu’au bac.

Ce qui ne l’empêcha pas de vivre ses autres passions, à commencer par le modélisme, avec son premier site internet, Modelisme.com, qui deviendra la référence dans le domaine. Parallèlement il fonde Dot&Co une entreprise de conseils et de maintenance autour de l’activité des Registrars avec Patrick Mevzek (ex Gandi).

C’est en 2005 qu’il créé Typhon, une société d’hébergement et d’infogérance, et qu’il dirige aujourd’hui avec son associé Arnaud Lavrard. Entierement autofinancée, Typhon opère l’hébergement de plus de 200 clients, et réalise un chiffre d’affaires de 3 millions d’euros.

Véritable serial entrepreneur, Jules rachète fin 2008 Le HibOO animé par Rod Maurice, qui devient l’un des sites de référence dans le domaine musical.

Ce qu’ils pensent de Jules Vo Dinh:

Laurent Mauriac:

« beaucoup de courage pour entreprendre si jeune et beaucoup de rigueur professionnelle. Il sait bien s’entourer. Il se passionne pour les projets qu’il traite. Il est très disponible et sait s’adapter, même face à des demandes complexes ou originales »

3 questions à Jules Vo Dinh

FW: Comment est né Typhon?

JVD: Fin 2004, j’ai eu l’occasion de visiter un datacenter et ça a été le déclic. J’étais passionné par internet, je ne vivais que là-dedans et d’un coup j’en voyais les coulisses, cela devenait concret et matériel, je trouvais ça passionnant.

FW: Quelles en ont été les étapes clefs?

JVD: La création en 2005, le premier million d’euro en 2009, le passage du cap des 500 serveurs en propre en 2010 et Typhon Inc avec sa première année d’activité à $USD 200k de CA (c’est le tout début !).

FW: Quels sont les facteurs qui ont été déterminant pour son développement?

JVD: Nous avons très tôt souhaité développer fortement nos compétences sur le comportement des applicatifs web clients, si nous ne faisons pas de développement en tant que tel nos équipes ont une forte culture du code associée à leur métier premier d’administrateur système.

C’est ce point qui sera souvent déterminant dans la réussite de l’accompagnement d’une montée en charge, les problématiques étant le plus souvent ni directement coté hébergeur ni directement coté développeur mais entre les deux. L’expérience du comportement applicatif en charge nous permet, au delà de préconiser correctement les morphologies d’infrastructure en amont, de nous adapter extrêmement rapidement et si besoin en temps réel aux actualités des clients.

Cette spécificité nous permet par ailleurs bien souvent de fluidifier et simplifier la collaboration au quotidien avec les équipes opérationnelles du client et/ou sous traitants.

C’est cette approche qui nous a vraiment permis de marquer notre différence et d’intervenir assez rapidement sur des projets web à enjeux. Par ailleurs, la visibilité que nous apporte les projets en questions nous permettent de faire travailler le bouche à oreille et de fonctionner exclusivement à l’appel entrant.

FW: Quels sont tes ambitions pour Typhon?

JVD: Continuer sur notre lancée en France en continuant d’adresser les besoins d’hébergement sur mesure tout en gardant notre agilité et continuer à développer notre filiale Typhon Inc aux Etats-unis.

Nous avons eux la chance ces dernières années de rentrer chez un certain nombre de clients corporate dans le cadre d’événementiels ou de projets spécifiques, l’idée est maintenant d’intervenir sur les besoins principaux de cette clientèle. C’est ce qui est en train de se passer depuis quelques mois, expliquant une évolution de plus en plus forte du CA, dans la logique de contrats de plus en plus important en volume.

FW: Merci Jules!

Tags

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media Pour contacter la rédaction: redaction.frenchweb@decode.media

3 commentaires

  1. Pour être hébergé chez eux, nous pouvons dire que Typhon propose un service de qualité, qu’ils sont très réactif et très proche de leurs clients.

  2. Je recommande vivement Typhon lorsqu’on me demande quel hébergeur je conseille. Il ne s’agit pas d’un hébergeur discount, mais d’une solution « sur mesure » qui s’adapte aux besoins de chaque client.

    Longue vie à Typhon !

Jules Vo Dinh, fondateur de Typhon
[FW 500] Marketing B2B: Visable opère un virage digital
Stadia
Google lancera sa plateforme de jeux vidéo en streaming Stadia le 19 novembre
Publicité en ligne: Amazon prend du terrain à Google sur le search
La startup Algolia lève 110 millions de dollars pour son moteur de recherche dédié aux entreprises
Télécoms: les « fréquences d’or » comme complément de la 5G?
Face à Facebook, la Chine va lancer sa propre monnaie virtuelle
Copy link