A la uneAcquisitionActualitéMediaRetail & eCommerce

AuFeminin s’offre l’intégralité de My Little Paris pour 65 millions d’euros

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

AuFéminin.com a annoncé aujourd’hui l’acquisition My Little Paris avec une première prise de participation à hauteur de 60%, les 40% restant seront acquis en numéraire et en actions aufeminin.com d’ici à 2018 au plus tard. Les deux sociétés consolideront cependant leurs comptes dès janvier 2014.

Selon nos informations, la valorisation de My Little Paris serait portée à un peu plus de 65 millions d’euros et la première prise de participation serait de 40 millions d’euros cash.

Auféminin et My Little Paris souhaitent avec cet investissement se renforcer à l’international – MyLitlleBox s’étant récemment exporté au Japon – et poursuivre leurs politiques d’innovations avec la création d’un pôle commun aux deux entités. « L’addition de nos forces va nous permettre de continuer à grandir tant en France qu’à l’international. Nous portons tous la même vision : l’idée que grâce au web, on peut être à la fois artisanal et innovant, petit et mondial, high-tech et home-made. C’est ce qui anime notre équipe au quotidien et que je continuerai à insuffler » précise Fany Péchiodat, fondatrice et présidente de MyLittleParis.

Conçue en 2008 par Fany Péchiodat comme une simple newsletter envoyée à quelques amies, My Little Paris recense aujourd’hui plus d’un million d’abonnées à sa newsletter et une quarantaine de salariés. Revendiquant plus d’un million de lectrices sur son site d’information – où elle commercialise également des coffrets – le concept a rapidement été étendu à Lyon et Marseille.

« Grâce à leurs partis pris très forts et leur exigence de qualité, Fany et son équipe ont su créer une marque puissante qui a séduit auféminin.com. My Little Paris est une pépite dans le monde Internet et nous sommes convaincus de pouvoir l’aider à franchir un nouveau cap, tout en préservant son indépendance et sa culture créative et entrepreneuriale. Pour nous, c’est également une opportunité d’entrer dans l’univers du e-commerce » conclut Marie-Laure Sauty de Chalon, présidente directrice générale d’Aufeminin.

Rentable, My Litlle Paris a chaque année doublé son chiffre d’affaires qui devrait s’établir à 14 millions d’euros cette année.

[A lire également dans nos colonnes : PHOTOS : dans les coulisses de My Little Paris]

12 commentaires

  1. Quelle a été la valo proposée par AuFéminin.com ?

  2. Combien est valorisé mlp ? Aucune indication dans l’article :(
    Et au fait, pour MLSDC, auFeminin faisait du e-commerce en 2000, on vendait notamment la célèbre « nuisette Marrakech » qui faisait un carton…

  3. Environ 40 Millions d’euros selon JDN ! J’aurai dit 50, j’étais pas loin lool … PS : Lucile Raynard Girlz in Web, voilà une femme entrepreneur qui sort du lot (Fany Pechiodat) !

  4. @Yoel Baranes on aura plus d’info dans la publication des comptes d’Au Féminin, pour l’instant c’est motus et bouches cousues

  5. @Daniel Simao selon nos sources 65 millions, 40 millions c’est cash pour les 60%

  6. J’y perds mon peu de latin : comment un CA de 14000€ peut-il produire un rachat de 65000€ ? (excusez mon ignorance)

Bouton retour en haut de la page
AuFeminin s’offre l’intégralité de My Little Paris pour 65 millions d’euros
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
[Nominations] Similarweb, Serena, Ogury, LinkCy… les nominations de la semaine
La FinTech britannique Checkout rachète le Français Ubble
La Cnil presque débordée en 2021, « une année sans précédent »
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media