ActualitéBusinessTransport

Audi va investir 14 milliards d’euros jusqu’en 2023 dans la voiture autonome et électrique

Audi dégaine l’artillerie lourde pour concevoir la voiture de demain. La marque de luxe du constructeur allemand Volkswagen a annoncé son intention d’investir 14 milliards d’euros au cours des cinq prochaines années dans les technologies destinées à dessiner le futur de la mobilité. La conduite autonome, l’électrique et les services numériques figurent ainsi au coeur de la stratégie d’Audi.Apple-converted-space »> 

Réalisés jusqu’en 2023, ces investissements se traduiront par des dépenses en biens immobiliers, usines et équipements, ainsi qu’en recherche et développement. Le montant total des dépenses prévues par la marque automobile de luxe allemande pour la période de planification quinquennale s’élèvera à 40 milliards d’euros. «Ce cycle de planification porte une signature claire : nous adoptons une approche très systématique de la mobilité électrique et nous serons beaucoup plus concentrés à l’avenir. Nous accordons systématiquement la priorité à nos ressources pour des produits et services tournés vers l’avenir qui sont très attractifs et pertinents pour le marché», indique Bram Schot, président du conseil de direction par intérim d’Audi.

20 modèles électriques d’ici 2025Apple-converted-space »> 

Ce plan d’investissements s’inscrit dans la lignée des annonces de ces derniers mois. En septembre, Audi a en effet dévoilé son premier SUV 100% électrique, l’e-tron. Il s’agit de la première pierre d’une feuille de route plus large qui vise à proposer une vingtaine de modèles électriques d’ici 2025. Si la plupart de ces nouveaux modèles seront hybrides, la moitié, soit une dizaine, seront entièrement électriques. Le passage à l’électrique apparaît comme la première étape de la révolution automobile avant de passer à la conduite autonome, qui doit encore être soumise à l’approbation des autorités de régulation routière du monde entier pour être adoptée. 2025, c’est également la date choisie par Peugeot pour mettre de l’électrique dans tous ses véhicules.

Pendant qu’Audi muscle son jeu à coups de milliards, le géant japonais Toyota s’est allié avec SoftBank pour accélérer le développement de nouveaux services de mobilité, avec en ligne de mire la voiture autonome. C’est d’ailleurs dans cette optique que Toyota a également investi 500 millions de dollars dans Uber cet été. Outre le constructeur japonais, les Chinois Baidu, Tencent et Alibaba ou encore l’Américain Google mènent aussi des expérimentations avec des technologies de conduite autonome. Reste encore à savoir qui sera le premier à commercialiser ses voitures sans chauffeur.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This