ActualitéAmérique du nordBusinessInvestissementsLes levées de fondsTransport

Autopartage: l’Américain Getaround en passe de devenir une licorne

L’Américain Getaround, spécialisé dans l’autopartage, et qui avait fait les gros titres dans l’Hexagone en avril dernier pour avoir mis la main sur le Français Drivy pour 300 millions de dollars, poursuit sa course effrénée avec une levée de 200 millions de dollars, selon des informations obtenues par PitchBook.

Getaround serait précisément en train de procéder à une extension de sa série D pour un montant qui pourrait aller jusqu’à 201,5 millions de dollars. Un tel tour de table valoriserait l’entreprise à 1,7 milliard de dollars selon les estimations de PitchBook, quand sa dernière valorisation, l’année dernière, se situait à 840 millions de dollars. Et surtout, elle va lui permettre de pouvoir encore accélérer sur un marché où évolue aussi des concurrents américains comme Turo et Maven.

600 millions de dollars levés

Le dernier tour de table de Getaround, réalisé en août 2018 et d’un montant de 300 millions de dollars, avait été mené par le Vision Fund de SoftBank. Il n’y a pas pour l’instant plus de précision sur les investisseurs qui participent à cette extension, la société américaine ayant refusé de commenter l’information. L’addition de ces 200 millions de dollars porterait à plus de 600 millions de dollars les fonds levés par l’entreprise depuis sa création en 2009.

Le rachat de Drivy, dont la marque disparaîtra pour laisser place au nom de l’Américain dans quelques mois, a permis à Getaround d’investir l’Europe via la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Autriche, la Belgique et le Royaume-Uni et de créer un nouvel ensemble qui revendiquait alors cinq millions d’utilisateurs dans 300 villes aux États-Unis et sur le vieux continent.

Aux Etats-Unis, la société se retrouve notamment face à des acteurs comme Turo, déjà bien financé avec plus de 430 millions de dollars levés depuis sa création en 2009 selon les informations de Crunchbase, ou encore Maven lancé par General Motors en 2016 mais qui s’est déjà retiré de plusieurs villes américaines en avril dernier.

Getaround : les données clés

Fondateurs : Elliot Kroo, Jessica Scorpio, Sam Zaid
Création : 2009
Siège social : San Francisco
Secteur : Autopartage
Marché : location de véhicules entre particuliers


Financement : 300 millions d’euros en série D , tour de table mené par SoftBank en août 2018. 443 millions de dollars au total, sans l’extension.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRHMerci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autopartage: l’Américain Getaround en passe de devenir une licorne
Né de la fusion d’Expedicar et LuckyLoc, Hiflow lève 4 millions d’euros
Qui est Cathay Innovation, à l’origine d’un deuxième fonds de 320 millions d’euros?
Summer Digest 2018: que s’est-il passé dans la Tech cet été?
[INSIDERS] General Motors lance un service de location de véhicules entre particuliers