ActualitéInvestissementsLes levées de fondsTransport

Propulsé par Rocket Internet, le brésilien Easy Taxi lève 11 millions d’euros

Dans la même veine que Uber Taxi et Hailo Cab, la start-up Easy Taxi propose un service de taxi à la demande depuis une application mobile. Développée par l’incubateur Rocket Internet et basée au Brésil, la jeune pousse vient de finaliser un tour de table de 15 millions de dollars (11,4 millions d’euros).

Lancée à Sao Paulo en 2011, Easy Taxi s’appuie désormais sur un réseau de 30 000 chauffeurs de taxi et a étendu son activité à travers 30 villes dans 9 pays en Amérique Latine et en Asie (Pérou, Chili, Argentine, Brésil, Mexique, Colombie, Venezuela, Malaisie et Corée du Sud). L’application aurait, elle, été téléchargée près de 1 million de fois.

Grâce à ce nouveau tour de table réalisé auprès de son investisseur historique, la start-up entend doper sa croissance à travers le monde en couvrant très prochainement les villes de Manille, Hong Kong, Bangkok, et Fortaleza et Cuiaba au Brésil.

Zalora, Jumia, Lamoda… Les différents services web et mobiles propulsés par Rocket Internet en Asie et en Amérique Latine multiplient depuis quelques semaines les levées de fonds.

Un commentaire

  1. Ici au Brésil, les applications comme Easy Taxi ou 99 Taxi, sont des applications incontournables ! Les brésiliens sont friands de ces applications, en particulier à São Paulo et à Rio de Janeiro. Rocket Internet est d’ailleurs souvent derrière le succès de bon nombre de startup et services d’application ici au Brésil…

Bouton retour en haut de la page
Propulsé par Rocket Internet, le brésilien Easy Taxi lève 11 millions d’euros
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
[SEED] Wisear lève 2 millions d’euros pour dépasser le contrôle vocal des objets via son interface neurale
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélérer son développement aux États-Unis
Alban Sayag, COO de YouSign
[Build Up] YouSign accélère son développement produit avec l’acquisition de Canyon