ActualitéAmérique du nordBusinessDivertissementMarketing & Communication

Avec le rachat de Magisto, Vimeo se positionne sur la vidéo courte à destination des réseaux sociaux

Face à des rivaux comme YouTube ou DailyMotion, Vimeo vise la place de première solution vidéo SaaS du secteur. Dans cette optique, l’hébergeur de vidéos haute qualité, filiale de l’Américain IAC, va acquérir Magisto, service de création de vidéos israélo-américain. Si les deux entreprises n’ont pas dévoilé le montant de l’opération, le quotidien financier israélien Globes le situe à 200 millions de dollars. Fondé en 2009, Magisto a levé un total de 22,5 millions de dollars auprès notamment de Qualcomm Ventures, SanDisk Ventures et Horizons Ventures. Du côté de Vimeo, il s’agit de la cinquième acquisition depuis 2013, après celles d’Echograph, Cameo, VHX et Livestream.

L’entreprise propose des outils pour créer et éditer des vidéos courtes, jusqu’ici pour n’importe quelle plateforme, « sans nécessiter d’expérience préalable en montage vidéo ». La technologie d’intelligence artificielle propriétaire de Magisto, Emotion Sense Technology, permet de détecter les « moments les plus forts » de photos et vidéos brutes, avant de les éditer et de produire une vidéo finale.

Devenir un « guichet unique » en termes de création et d’hébergement de vidéos

La société, qui revendique 113 millions d’utilisateurs et 450 millions de vidéos créées, s’adresse à la fois aux particuliers et aux entreprises. Ces dernières peuvent utiliser la plateforme premium Magisto for Business dans les différentes étapes de leur funnel marketing. Le Smart Story Board de Magisto peut également être employé dans l’optimisation des messages de marque et dans les tests de formats de vidéos publicitaires. Magisto compte 75 employés répartis entre Menlo Park, en Californie, et Ness Ziona, en Israël. Ils rejoindront les équipes de Vimeo pour y développer des outils de conception de vidéo courtes

Vimeo, qui compte 90 millions de membres dans 150 pays, entend combiner ces capacités de création de vidéos avec sa propre suite d’hébergement de vidéos, de distribution et d’outils de monétisation. La plateforme vise surtout à profiter de la demande en contenu vidéo de haute qualité sur les réseaux sociaux. A la suite de ce rachat, Vimeo et Magisto devraient ainsi collaborer sur le développement d’une nouvelle offre de création de vidéos courtes, accessible sur la plateforme de l’hébergeur. Une manière pour Vimeo de développer son offre de services et d’effectuer des marges plus importantes en faisant figure de « guichet unique » pour les particuliers qui souhaitent publier des vidéos de haute qualité ou des entreprises qui déploient des campagnes vidéo.

Patrick Randall

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Avec le rachat de Magisto, Vimeo se positionne sur la vidéo courte à destination des réseaux sociaux
[DECODE Quantum] Spéciale avec Cédric O pour décoder le plan quantique du gouvernement
quantique
Les technologies quantiques encore loin de la commercialisation
Akka Technologies
Aéronautique: à Toulouse, la suppression de 900 emplois chez Akka Technologies fait réagir
Médias: la presse lue à près de 70% en format numérique
Innovation quantique: de quoi parle-t-on?
[Webinar] Accélération de la transformation digitale par les processus: exemple pratique du groupe Sicame