A la uneComMediaTV

Avec sa «Social Room», Europe 1 lance son offensive sur les réseaux sociaux

On connaissait la bataille que se livrent les radios sur les matinales, mais voici qu'elles s'affrontent sur un nouveau terrain : celui des réseaux sociaux. Pour se démarquer, Europe 1 a lancé cet été une «Social Room». Développé en partenariat avec Twitter, cet espace installé en plein cœur de la rédaction a vocation à accueillir chaque jour les personnalités qui passent dans les couloirs de la station pour organiser des sessions de questions-réponses avec les internautes via Twitter, Periscope ou Vine. Derrière ce qui peut apparaître comme un simple outil de plus, se cache en réalité un enjeu important pour Europe 1 : répondre à la fragmentation des âges sur les différents supports. «Si l'on regarde les moyennes d'âge, on se rend compte qu'entre l'auditeur d'Europe 1 et l'internaute du site d'Europe1.fr, il y a déjà 10 ans d'écart. Et si l'on regarde le fan Facebook d'Europe 1, il y a encore 10 ans de moins», explique à Frenchweb Jean-Noël Buisson, le responsable social media chez Europe 1.

Délinéariser les contenus

Pour toucher un maximum de personnes, Europe 1 doit donc délinéariser ses contenus. Là où il fallait avant allumer sa radio à une heure précise pour écouter un programme, celui-ci est désormais redistribué sur une multitude de plateformes sous des formats adaptés (podcasts, publication sur Facebook, tweets…). «Aujourd'hui, il faut penser contenu. L'idée n'est pas seulement de descendre de manière verticale comme la radio le fait (…), mais de dire comment nous allons, au bon moment, avoir le bon contenu sur le bon canal». Au-delà des comptes d'Europe 1, la radio doit également travailler de concert avec ceux des différentes émissions et des personnalités qui animent son antenne. Plus de détails avec Jean-Noël Buisson, le responsable social media d'Europe 1.

[Emission sponsorisée par Netino]

[tabs]

[tab title= »L’avis de Jérémie Mani »]

SENFW_JMANI

Jérémie Mani, PDG de Netino, société spécialisée dans la modération sur le Web et les réseaux sociaux : Bravo à Europe 1 pour le lancement de sa Social Room. Premier média européen semble-t-il à s’associer à Twitter de la sorte, il fallait le souligner. Personnellement, je crois beaucoup plus en la Social Radio qu’en la Social TV. Culturellement, de nombreuses radios ont l’habitude de donner la parole à leurs auditeurs. On est dans la suite logique des choses. Un animateur comme Thomas Sotto n’hésite pas chaque matin à sélectionner les tweets les plus pertinents reçus via le #E1Matin. Cela met en valeur les auditeurs les plus intéressants. Peu de gens le savent, mais Europe 1 a 200 fils Twitter et plusieurs dizaines de pages Facebook. Cela peut paraître beaucoup, mais la stratégie est maline. Elle permet à un fan de Cyril Hanounah de liker la page Facebook de l’émission sans craindre de voir apparaître sur sa timeline des contenus issus d’émissions qu’il n’écoute probablement pas. Au final, cela renforce l’engagement et par conséquent l’audience drainée vers le site. Multipliée par 3 en quelques mois ! Les médias ont tous compris qu’en publiant parfois jusqu’à 2-3 posts par heure, ce qu’aucune marque ne se risquerait à faire, ils pouvaient se rendre moins dépendants de Google Actualité. La course à l’audience issue des réseaux sociaux ne fait que commencer !

[/tab]

[/tabs]

Tags
atelier-platform

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This