ActualitéBusinessEuropeTransport

Avec son offre sur les trajets courts, Blablacar marche dans les pas de Waze

  • Blablacar a présenté BlablaLines, une nouvelle application de covoiturage destinée aux trajets courts entre le domicile et le travail.
     
  • Elle sera testée en version pilote sur deux lignes : Toulouse-Montauban et Reims-Châlons-en-Champagne.
     
  • Selon Frédéric Mazzella, 13 millions de personnes en France prennent leur voiture pour se rendre au travail.

 

Blablacar continue d’enrichir son offre. Après avoir lancé la location longue durée pour ses meilleurs covoitureurs, la plateforme française de covoiturage a présenté BlablaLines, une nouvelle application de covoiturage destinée aux trajets courts entre le domicile et le travail. Pour l’heure, celle-ci sera testée en version pilote sur deux lignes : Toulouse-Montauban et Reims-Châlons-en-Champagne. Si l’expérimentation s’avère concluante, ce nouveau service sera déployé dans toute la France en 2018. 

Disponible uniquement sur Android pour l’instant, BlablaLines va automatiquement mettre en relation les conducteurs et les passagers via un algorithme de matching intégré à la nouvelle application. Le service permettra ainsi d’effectuer des trajets domicile-travail sur un rayon d’environ 50 kilomètres. Jusqu’à présent, les utilisateurs de Blablacar effectuent essentiellement des trajets longue distance de 300 kilomètres en moyenne. 

L’application fonctionnera à la manière d’une ligne de bus ou de métro. En effet, elle créera des lignes personnalisées selon la demande des utilisateurs, avec un point de rencontre et un point de dépose, afin d’éviter les détours et ainsi gagner du temps. Pour les passagers, le trajet coûtera environ 5 euros pour 50 kilomètres.

13 millions de personnes en France prennent leur voiture pour se rendre au travail

C’est la première fois que Blablacar lance son service sur une autre application. En procédant de cette manière, la start-up française entend répondre à un besoin plus précis de ses utilisateurs, ce qui serait plus difficile en restant sur l’application principale. Pour promouvoir BlablaLines, Frédéric Mazzella, co-fondateur de Blablacar, compte sur le soutien des villes où le service sera proposé. Et pour cause, si elles massivement adoptée, cette nouvelle application pourrait limiter les bouchons autour des grandes agglomérations. Selon Frédéric Mazzella, 13 millions de personnes en France prennent leur voiture pour se rendre au travail. Blablacar revendique 40 millions d’utilisateurs dans 22 pays à travers le monde.

Le concept de BlablaLines rappelle celui de Carpool, lancé par Google via l’application mobile de navigation routière Waze, rachetée en 2013 par la filiale d’Alphabet pour 1 milliard de dollars. Testé l’an passé dans la région de San Francisco, Carpool met en relation chauffeurs et passagers pour effectuer des trajets domicile-travail. Afin d’éviter les dérives, la firme de Mountain View limite les conducteurs à deux trajets par jour, ce qui correspond à un aller-retour pour aller travailler le matin et revenir chez soi le soir.

REVOIR l'interview de Frédéric Mazzella, co-fondateur de Blablacar, réalisée par FrenchWeb en avril 2017 à l'occasion de la conférence Leade.rs :

Lire aussi :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This