A la uneActualitéEurope

BlaBlaCar devient leader en Allemagne avec le rachat de son rival Carpooling

Le bras de fer féroce entre Carpooling (Mitfahrgelengenheit.de) et BlaBlaCar a pris fin. Le site de covoiturage français a finalement pris le dessus sur le marché allemand, en annonçant le rachat de son concurrent, a-t-on appris dans un communiqué. Acteur historique depuis 2001, Carpooling.com (qui possède également Carpooling.fr) avait tenté de faire face à l’arrivée de ce nouveau rival français installé outre-Rhin depuis 2013. En 2014, l’Allemand revendiquait une base de plus de cinq millions de membres inscrits en Europe.

Le montant de la transaction n’est pas été précisé. Le rachat s’est en tout cas effectué auprès des fondateurs, de Daimler, soutien historique, et du fond de capital-risque Earlybrid. Basée à Munich, l’équipe de Carpooling.com travaillera avec l’équipe allemande BlaBlaCar constituée il y a deux ans à Hambourg.

«On unifie nos forces sur le marché allemand qui est pour nous une grande place de marché», s’est félicité Frédéric Mazzella, le fondateur et CEO de BlaBlaCar. Ce dénouement intervient après plusieurs mois de négociations. « L’ensemble de l’équipe carpooling.com à Munich se réjouit de cette future collaboration qui va permettre de développer le covoiturage longue distance à une nouvelle échelle », a commenté Markus Barnikel, Président de carpooling.com

Dans la foulée, le site de covoiturage annonce également le rachat du hongrois AutoHop. Cette acquisition étend la communauté à la Hongrie, la Roumanie, la Serbie et la Croatie, quatre pays où BlaBlaCar avait installé ses équipes début 2015.

Le site de covoiturage est présente dans dix-huit pays et revendique 20 millions de membres inscrits sur son site. En 2014, BlaBlaCar avait levé 100 millions de dollars.

Découvrez l’équipe Blablacar dans leur vidéo.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
BlaBlaCar devient leader en Allemagne avec le rachat de son rival Carpooling
Cloud: Paris et Berlin s’allient « pour une infrastructure européenne de données »
Taxe Gafa: la France maintient son projet malgré les menaces américaines
Focus sur RideFlux, la startup sud-coréenne qui s’attaque aux géants des voitures autonomes
La lessive par abonnement Spring lève 2,1 millions d’euros pour développer son offre
Gojek: après Google, la licorne indonésienne accueille Facebook et Paypal à son capital
[DECODE Market] les dragons chinois sous le coup d’une attaque des politiques américains
Copy link