Actualité

[Bon App’] HobbyOut permet aux supporters de recréer l’ambiance des gradins

Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

Origine : France

Editeur : Hobby Out

Date de mise à jour : 03 novembre 2014

Disponibilité: iOS 6.0

Hobby Out - application

Suivre un match seul devant sa télévision peu sembler un peu triste. Pour baigner dans une ambiance passionnée même si les amis ne sont pas disponibles, des applications existent maintenant pour trouver d’autres supporters avec qui regarder les compétitions sportives. Après l’application Allomatch, HobbyOut est un réseau social conçu pour favoriser ces moments de partage. L’application permet de suivre l’actualité des retransmissions télévisées dans 52 sports différents, de géolocaliser en temps réel les lieux où les matches et les compétitions sont diffusés, et de découvrir le profil des utilisateurs de l’application déjà présents. HobbyOut est disponible gratuitement sous iOS, en français uniquement.

Interview de Sébastien Archimède, co-créateur de HobbyOut :

FrenchWeb : Comment fonctionne votre application ?

Sébastien Archimède, créateur de Hobby Out
Sébastien Archimède, créateur de Hobby Out

Sébastien Archimède : HobbyOut est une application de type réseau social, pour les passionnés qui aiment regarder le sport à la télévision. Il est possible de se servir de l’application sans s’inscrire pour consulter les horaires des programmes, avec l’onglet « agenda TV ». Pour accéder à toutes les options, l’utilisateur doit créer son profil. Dans l’onglet « évènements », il géolocalise un lieu avec l’horaire où il souhaite regarder un sport à la télévision : cela peut être à son domicile, dans un bar ou une projection en plein air. Il offre ainsi la possibilité aux autres utilisateurs de se joindre à lui le temps du match. Lorsque l’utilisateur n’est pas organisateur, mais qu’il cherche un lieu où rencontrer des supporters qui regardent le même match que lui, il utilise l’option « autour de moi ». HobbyOut envoie aussi des notifications sur l’actualité sportive.

Comment avez-vous eu l’idée de la créer ?

Je suis un grand fan de football. J’aime l’ambiance conviviale, le partage d’émotions qui existe autour d’un match. Pourtant, un soir d’automne 2012, je me suis retrouvé seul à la dernière minute pour regarder un match de la Ligue des Champions. L’expérience n’est pas du tout la même. J’ai voulu créer un service qui aide les supporters comme moi à conserver ces moments précieux du point de vue humain.

Quels sont vos principaux concurrents et comment votre application se démarque-t-elle ?

En terme de concurrence directe, il existe l’application Allomatch. Elle géolocalise les bars qui diffusent les matches à proximité de l’utilisateur. Elle permet aussi de se tenir au courant des programmes télévisés sportifs. HobbyOut se démarque en proposant plus de sports, mais surtout en invitant les gens à se rencontrer, en organisant eux-mêmes les rendez-vous de passionnés autour d’un match dans le lieu qui leur convient.

Comment allez-vous monétiser ce nouveau service ?

Comme l’application est gratuite au téléchargement et permet de consulter l’agenda TV sans s’inscrire, nous avons un millier d’utilisateurs réguliers mais seulement un peu plus de 500 comptes actifs. Cela nous permet de nous faire connaître. Il est trop tôt pour monétiser notre service. Nous voulons attendre d’avoir atteint une base de 5 000 utilisateurs d’ici le premier trimestre 2015. Nous n’avons pas encore signé de partenariat commercial avec les chaînes de télévision mais cela fait partie de nos options.

Avez-vous créé une start-up pour développer l’application ?

Nous sommes deux associés qui travaillons sur le projet HobbyOut depuis décembre 2013. Après neuf mois de test, nous avons lancé l’application sous iOS en septembre 2014. Nous allons déposer les statuts de notre société d’ici janvier 2015. Actuellement, nous travaillons avec une équipe de trois prestataires externes pour notre développement. Nous comptons lancer une version sous Android au premier trimestre 2015. Pour le moment, nous sommes auto-financés. Avant d’envisager une levée de fonds, nous voulons consolider notre base utilisateurs pour convaincre les investisseurs.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et vidéos libres de droits

Vous voulez faire découvrir une application ? Soumettez-la en remplissant le formulaire.

Mathilde Hodouin

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Bon App’] HobbyOut permet aux supporters de recréer l’ambiance des gradins
Pourquoi Mark Zuckerberg veut fusionner Facebook avec Instagram et WhatsApp
Index Ventures : « Les startups européennes retardent leur développement aux États-Unis » 
Soraya Jaber : « Je ne me sentais pas légitime en tant que femme CEO aussi jeune »
L’État lance un fonds pour inciter les Français à investir dans des PME et startups
Le PDG de Spotify investit dans la licorne européenne Northvolt
Pub en ligne: la Cnil va publier sa recommandation sur les cookies jeudi