ActualitéArts et CulturesDistributionEuropeTech

[Bon App’] Smartsy veut créer du lien avec les lecteurs des pages shopping

[tabs]

[tab title= »Les données clés »]

Origine: France/USA

Editeur : Smartsy

Disponible : sous iOS, la version Android est prévue pour mars 2015

Date de création : janvier 2012

Capture d’écran 2015-02-13 à 12.26.26

[/tab]

[/tabs]

Lancée en 2012, l’application Smartsy a été redéfinie. Gérard Ayache, PDG de la société explique pourquoi.

Frenchweb: Quel est le service rendu par l’application? A qui s’adresse-t-elle?

Gérard Ayache: Smartsy établit une passerelle entre le monde physique et le monde digital. Avec l’indexation massive des magazines de mode et déco (plus de 40 magazines « smartsyfiés »), nous rendons toutes les pages des supports de presse interactives, simplement en les visualisant avec un smartphone. Par exemple, chercher et obtenir instantanément une information complémentaire sur le produit que l’on voit, repérer ce que les autres utilisateurs disent du produit. Et l’acheter bien sûr.

Concrètement, les utilisateurs collectent les objets qu’ils ont repérés dans leurs propre collector personnalisé. Ils pourront bientôt les partager avec leurs amis sur les réseaux sociaux, comme sur Pinterest ou Instagram mais ici, non plus seulement avec des images mais avec des objets. Nous voulons permettre à une marque de parler au client au moment idéal; celui où il est face du produit.

Comment avez-vous eu l’idée de créer cette application?

A ses débuts en 2012, la société était très orientée sur les technologies de reconnaissance visuelle et amorçait un programme de R&D. Mais nous avons très rapidement pris conscience que cette startup ne pouvait rester cantonnée à une jolie réalisation technique. Nous avons décidé d’aller plus loin avec la construction progressive du réseau social des objets. En France nous avons la chance de disposer des meilleurs chercheurs en matière de reconnaissance des objets. Nous avons donc initié des partenariats scientifiques avec des organismes comme le CEA ou l’Institut Telecom pour améliorer l’état de l’art en matière d’algorithmie. Mais ce n’était pas suffisant ; en effet, pour que Smartsy éclose, il fallait réunir des intelligences dans des domaines aussi variés que la gestion des bases de données massives, du cloud computing, du big data, du marketing social, du développement d’user interface mobiles au top niveau etc. Nous nous sommes donc immédiatement implantés à Sunnyvale dans la Silicon Valley, au plus près des grandes universités américaines et des grands opérateurs high-tech. Nous y avons trouvé un réservoir impressionnant de talents et surtout un état d’esprit qui nous ont beaucoup aidés.

Quelles sont les applications similaires et en quoi la vôtre est-elle différente ?

Contrairement à quelques-uns des acteurs qui se sont placés dans le sillage de Smartsy (en France, Selectionnist ou Zoomdle), nous ne sommes pas un site ou une app de m-commerce de plus. Smartsy est une plateforme ouverte qui offre aujourd’hui aux lecteurs de la presse magazine et, dès l’été prochain, aux fans de musique avec l’indexation de plusieurs dizaines de millions de visuels musicaux, la possibilité d’acquérir des réflexes nouveaux. Par exemple chercher et obtenir instantanément une information complémentaire sur le produit, l’annonce ou l’article publié, repérer ce que les autres utilisateurs disent du produit, de la marque, du designer, etc.

Pensez-vous monétiser ce service ? Si oui, comment ?

Le business model repose principalement sur le partage du revenu généré lors des transactions commerciales effectuées via l’app, ainsi que par la vente d’espaces de communication contextuelle pour les marques.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This