Actualité

[Bon App’] Mapstr mémorise les bonnes adresses

Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

mapstr2 mapstr

Origine : France

Editeur : Hulab SAS

Disponibilité: iOS

Mapstr est une application qui propose de sauvegarder rapidement les bonnes adresses pour les retrouver plus tard, et éviter les oublis. Disponible sous iOS, « avec Mapstr, vous n’oublierez plus cet endroit génial dont vos amis vous ont parlé la semaine dernière » promet-on sur le site de l’app.

Un restaurant, un bar, ou tout autre lieu… L’utilisateur renseigne le nom, l’adresse, une photo… en quelques secondes. Il peut aussi appliquer des hashtags, à l’instar de Twitter, pour filtrer ses recherches ultérieures. Le mobinaute pourra ensuite retrouver l’ensemble de ses bons plans sur une carte.

D’autres applications se positionnent également sur le même segment. Reperli propose par exemple un carnet d’adresses dédié à la gestion de ses adresses favorites [à lire aussi : Reperli, l’application pour mémoriser les adresses de vos lieux favoris, ndlr].

Vous voulez faire découvrir une application ? Soumettez-la en remplissant le formulaire.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Bon App’] Mapstr mémorise les bonnes adresses
Silicon Valley : un exode de San Francisco vers des villes moyennes américaines se prépare
Les Déterminés, une transformation digitale pour soutenir les entrepreneurs des quartiers populaires et ruraux
Élections américaines: Facebook va bloquer les publicités des médias contrôlés par un État
Coronavirus: l’État débloque un fonds au secours des startups françaises convoitées à l’étranger
Confinement: comment les géants américains ont profité de l’explosion du temps passé sur Internet
Hyperconnexion : « se connecter aux autres pour éviter de se connecter à soi-même »
Copy link