ActualitéData Room

[Bon App’] Melteampot, pour faire des rencontres entres en groupes d’amis

Chaque jour à 13h, Frenchweb, en partenariat avec Stardust, spécialiste du test d’applications mobiles, vous présente une application mobile. Soumettez vous aussi la vôtre !

Melteampot est une application française qui permet de faire des rencontres entre groupes. L’objectif est de créer des liens entre français et étrangers de passage ou résidants en France. Ilan , l’un des cofondateurs répond à nos questions.

Fondateurs : Eytan , Marc , Lana P, Ilan

URL : Gratuite sur l’Appstore et bientôt sur Google Play

Date de création : 2013
Melteampot_1

FrenchWeb : A quel besoin répond votre application?

Ilan  : L’objectif de Melteampot est de faciliter la rencontre entre Parisiens (dans un premier temps) et étrangers séjournant ou résidant à Paris. L’application permet également à ces étrangers de retrouver des personnes de même nationalité qu’eux, parlant la même langue ou des langues communes afin d’échanger et de se rencontrer. Aucun outil ludique et fonctionnel ne permet à ce jour d’encourager la rencontre entre étrangers et Parisiens, ce qui est un manque pour les deux communautés que nous souhaitons rapprocher.

FW : Quelles sont les fonctionnalités dont vous êtes le plus fier?

I :  Nous sommes particulièrement fiers de nos deux fonctionnalités principales :

  •  La création de groupes éphémères. Nous sommes partis du constat que les applications de rencontres avaient principalement pour but de mettre en relation 2 personnes ! Or nous pensions que fréquemment, les utilisateurs auraient envie d’utiliser Melteampot lorsqu’ils se retrouvent entre amis à une terrasse de café ou dans un parc de notre belle capitale, il était donc intéressant de faire apparaître 3 utilisateurs (par exemple) situés au même endroit sous la forme d’un groupe. Le groupe rassemble automatiquement et de manière très simple et fonctionnelle (en 1 seconde) les informations principales du profil de chacun des membres le composant. Un utilisateur peut rejoindre un groupe à tout moment lorsqu’il rejoint physiquement ses amis. Ce groupe « éphémère », comme son nom l’indique, a vocation a exister que pendant que ses membres sont physiquement ensemble, il est donc dissout lorsque ses membres se séparent physiquement. Les groupes peuvent être constitués de 2 à 9 personnes! (il fallait bien mettre une limite :)
  •  Les « Cap ou pas Cap?  »  Il s’agit des challenges Melteampot! La rencontre virtuelle peut paraître abrupte pour certains utilisateurs, c’est pour cela que nous proposons un outil de « brise glace » permettant de faciliter les premiers contacts et in fine la rencontre. Il existe deux « Cap ou pas Cap » défis : Funny picture et Funny voice note. Le groupe (ou l’utilisateur) défie son interlocuteur de lui envoyer une image ou un message vocal amusant, il a la possibilité d’énoncer lui-même le défi qu’il lance à l’autre (ex : envoie moi la photo d’un chien, chante moi une chanson d’Edith Piaf…).

Le défi ultime est le « Cap ou pas Cap Meeting ». Par cette interface simple d’utilisation et ludique, l’utilisateur propose à son interlocuteur, un lieu et un horaire de rendez-vous en sélectionnant via l’API Google des lieux (bars, restaurants, musées…) situés à mi-chemin entre les deux membres (groupes). De plus comme notre cible est une population étrangère, pour beaucoup ne connaissant pas bien la ville car étant touristes ou de passage à Paris, Melteampot leur donne l’itinéraire pour se rendre sur le lieu de rendez-vous par transports en commun, voiture, ou à pied.

De plus, la sécurité de nos membres étant primordiale, nous avons mis en place un système permettant de ne pas divulguer la position exacte d’un membre (ou d’un groupe) à moins de 300 mètres minimum de sa position réelle. A chaque actualisation de la carte, la position des membres change aléatoirement (toujours sur un rayon de 300 mètres par rapport à sa position réelle). De plus, lors d’une prise de contact sur l’application, l’utilisateur contacté doit accepter la proposition de discussion pour que le chat se mette en place entre les 2 membres.

FW : D’où vient l’idée de la création de « Melteampot »?

:  Lana, Eytan, Marc et moi même sommes 4 globe-trotters en herbe et avons tous expérimenté les difficultés de la vie d’expatriés. C’est de notre propre expérience et notamment le manque de contacts avec des personnes de même nationalité ou parlant la même langue que nous, qu’est née MELTEAMPOT. Etant parisiens, nous avons choisi de lancer l’application à Paris (dans un premier temps) mais l’objectif est d’étendre sa diffusion dans les plus grandes villes de France, d’Europe et bien sur (à moyen/long terme) d’étendre l’utilisation de notre application à l’échelle du monde entier.

FW : Quel a été le processus de développement? (interne, externe)

I : Nous avons fait appel à 2 développeurs extrêmement motivés et impliqués, alors étudiants en informatique en passant par la junior entreprise de leur école. Par ailleurs nous avons collaboré avec un graphiste de grand talent et nous sommes depuis peu en relation avec une attachée presse pour le lancement de l’application.

FW : Combien de personnes sur le projet ? Combien de temps de développement ?

: Nous sommes 4 co-fondateurs, travaillant avec 2 développeurs IOS et Android, un graphiste et nous comptons par ailleurs très rapidement augmenter notre effectif en recrutant deux stagiaires développeurs avant la fin de l’année.

FW : Comment comptez vous la faire connaître?

I :  Notre communication est basée sur trois axes : contacter et communiquer au maximum avec la presse au sens large (blog spécialisés, presse plus généraliste). Notre attachée de presse a, à cet effet, rédigé et diffusé un communiqué de presse à un grand nombre de médias. Notre second axe est la forte présence sur les réseaux sociaux. Nous utilisons les outils mis à disposition par les différents réseaux sociaux pour nous faire connaitre et diffuser entre autre, notre vidéo de présentation très explicite et présentant bien le concept ! Afin de toucher notre cible d’étrangers résidant ou séjournant à Paris, nous avons pris contact avec pas mal d’Instituts et pôles culturels pouvant les toucher directement : l’ensemble des instituts culturels de Paris, les bibliothèques étrangères (ex : American Library in Paris) et nous sommes en collaboration avec le CROUS de Paris qui s’occupe d’accueillir les étudiants Erasmus à Paris. C’est d’ailleurs en rencontrant ces différents organismes que nous avons pu constater le manque d’outils mise à disposition des membres de leur communauté pour rencontrer des parisiens. Les débuts sont très encourageant car nous avons en vue plusieurs partenariats!

FW : Quel est le budget consacré à son marketing com?

: Nous connaissons la part importante (considérable) de la communication dans un projet comme celui-ci, c’est pour cela que de manière réfléchie nous avons décidé d’y consacrer 35% de nos fonds propres! (Et oui! Nous avons tous économisé et fait appel à des établissements de crédit pour porter ce projet et vivre l’aventure Melteampot!)

FW : Quels sont les objectifs que vous vous êtes fixés et quelles sont les performances aujourd’hui réalisées ?

: L’objectif premier est que l’application IOS et le site web fonctionnent parfaitement bien et que les utilisateurs y trouvent un intérêt et une véritable utilité. Par ailleurs nous travaillons sur la version Androïd l’application qui sortira en fin d’année.

[toggle_item title = »Vous recrutez? »] Pour publier une offre d’emploi, cliquez ici

pour publier une offre de stage, cliquez ici[/toggle_item]

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Melteampot Bonjour, je n’arrive pas à valider mon inscription ni sur le site, ni sur l’app. Que faire ?

[Bon App’] Melteampot, pour faire des rencontres entres en groupes d’amis
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link