Actualité

[Bon App’] Tapkast, un réseau social pour partager des statuts éphémères

Chaque jour à 13h, Frenchweb vous présente une application mobile, en partenariat avec Stardust, The digital testing company spécialiste du test d’applications mobiles, de sites internet et autres services digitaux. Vous souhaitez également parrainer la rubrique Bon'App ? Cliquez ici

[tabs] [tab title= »L’application »]

Origine : Etats-Unis

Editeur : Tapkast

Date de mise à jour : 30 octobre 2014

Disponibilité: iOS 8.0

Tapkast - application
[/tab] [/tabs]

L’instantané et l’éphémère sont le nouvel idéal des réseaux sociaux mobiles. Dans la droite ligne de Snapchat, l’application Tapkast permet de partager des statuts éphémères et des photos avec ses contacts. Disponible gratuitement sous iOS, Tapkast existe en anglais uniquement.

Interview de l’Anglais Tony Million, co-fondateur de Tapkast qui édite l’application :

FrenchWeb : Comment fonctionne votre application ?

Tony Million, fondateur de Tapkast
Tony Million, fondateur de Tapkast

Tony Million : Tapkast est une application qui permet de partager des statuts en notifications push avec ses amis. Après téléchargement, l’utilisateur créé un compte avec un pseudonyme et un mot de passe. Il invite ses contacts par sms à télécharger l’application. Ensuite, l’utilisateur tape son statut en 110 signes maximum, ajoute éventuellement une photo et partage avec le bouton share. La réception est instantanée, sous la forme d’une notification push silencieuse sur l’écran de veille. A chaque fois qu’un nouveau statut est partagé, l’ancien est effacé.

Comment avez-vous eu l’idée de la créer ?

Début 2014, j’étais en Angleterre et mon ami Ramy Khuffash à San Francisco. Nous avons imaginé un concept de partage de statuts en temps réel avec des notifications push, instantanées et éphémères. Nous nous sommes aussi appuyés sur cette habitude des utilisateurs de regarder machinalement l’écran de leur smartphone pendant la journée. Nous avons ensuite inclus la possibilité de répondre et d’échanger des photos. Nous avons testé notre idée avec 20 de nos amis en août 2014.

Quels sont vos principaux concurrents ? Et comment votre application se démarque-t-elle ?

Toutes les applications qui permettent de partager des statuts avec ses amis s’inscrivent dans la même catégorie que nous. En revanche, Tapkast se différencie par l’association de deux caractéristiques. D’abord, Tapkast affiche les statuts instantanément sur l’écran de veille. Ensuite, chaque partage reste éphémère, et s’efface avec la publication suivante.

Comment allez-vous monétiser ce nouveau service ?

Notre objectif est d’élargir notre base utilisateurs. Nous avons déjà des idées pour monétiser l’application, mais nous attendons 2015. Actuellement, nous sommes entièrement concentrés sur notre croissance.

Avez-vous créé une start-up pour développer l’application ?

Nous avons créé la société Tapkast à San Francisco en août 2014. Nous avons lancé l’application et le site web en septembre 2014. Nous sommes actuellement deux collaborateurs et co-fondateurs, moi-même et Ramy Khuffash. Nous cherchons à amorcer notre seed round pour un montant de 250 000 dollars US d’ici à la fin de l’année. Nous souhaitons trouver des investisseurs qui connaissent le marché des réseaux sociaux. D’ici décembre 2014, nous proposerons Tapkast en français, en espagnol et en portugais. Nous publierons aussi une API qui permettra aux tiers de se connecter sur le réseau de notifications. Au premier semestre 2015, Tapkast sera disponible sous Android et Windows Phone. Nous allons aussi améliorer la version iOS en proposant d’autres langues.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et vidéos libres de droits

Vous voulez faire découvrir une application ? Soumettez-la en remplissant le formulaire.

Tags

Mathilde Hodouin

Journaliste chez FrenchWeb. Pour contacter la rédaction, cliquez ici. Présentez votre application mobile avec la Bon App' du jour. Faites-vous connaître en devenant "la start-up de la semaine". Ajoutez un événement à notre agenda : cliquez ici

Sur le même sujet

Share This