A la uneActualitéMarketing & Communication

Brandwatch lève 30 millions d’euros pour développer ses solutions

Le montant

Brandwatch, acteur britannique de la «social intelligence» en mode SaaS, a annoncé une levée de fonds de 30 millions d’euros en série B, réalisée principalement auprès du fonds Partech Ventures. Les investisseurs historiques sont Highland Capital Partners Europe et Nauta Capital.

Le marché

L’entreprise de l’analytics compte parmi ses clients des poids lourds de la grande distribution aux Etats-Unis tels Walmart, Whirpool, Moneygram, ou encore Samsung, Cisco et Sony Music dans le secteur Internet. Le marché américain représente plus de la moitié de son chiffre d’affaires. Il commercialise deux plateformes d’analytics, dont une sur la visualisation ergonomique des fonctions de la société.

Les acteurs de la veille social media sont nombreux. On compte parmi eux Synthesio, Salesforce, Sysomos et en acteur secondaire Linkfluence qui vise une expansion en Asie.

Les objectifs de la Start-up

La société a ouvert un bureau à Singapour en juin 2015 et lorgne de nouveaux clients en Asie. Brandwatch cherche également de nouveaux partenaires pour enrichir ses solutions avec de nouveaux indicateurs de veille. «La société va investir massivement dans des partenariats stratégiques avec d’autres éditeurs spécialisés et offrir ainsi à ses clients des solutions intégrées de « social intelligence», précise le fonds Partech Ventures.

Siège: Brighton

Fondateur: Gilles Palmer

Concurrents: Synthesio, Salesforce, Sysomos, Linkfluence

Levée de fonds: 22 millions de dollars (2014), 6 millions de dollars (2012), 1,5 millions de dollars (2010)

Date de création: 2007

Bouton retour en haut de la page
Brandwatch lève 30 millions d’euros pour développer ses solutions
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie D] 1 milliard de dollars de plus pour Checkout, la 3ème FinTech la mieux valorisée au monde