BusinessDecode BusinessFonds d'investissementInvestissementsTechTV

Capgemini et ISAI lancent un fonds de 90 millions d’euros pour propulser les pépites B2B

Interview de Lucia Sinapi-Thomas, directrice exécutive de Capgemini Ventures, et Jean-David Chamboredon, président exécutif d'ISAI

Quand un fonds emblématique de la Tech française comme ISAI, qui se décrit lui-même comme «le fonds d’investissement des entrepreneurs d’Internet», rencontre un géant mondial du conseil et de la transformation digitale comme Capgemini, cela aboutit à la création d’un nouveau véhicule d’investissement qui entend faire décoller les start-up et scale-up B2B. Baptisé «ISAI Cap Venture», ce nouveau fonds doté de 90 millions prévoit d’investir dans 15 à 20 start-up ou scale-up B2B dans le monde, principalement en Europe et aux États-Unis.

Par B2B, Capgemini et ISAI désignent les jeunes pousses développant des solutions IaaS, SaaS et PaaS qui sont les mieux placées pour devenir «de futurs leaders de l’industrie du logiciel et de l’informatique durable». Pas question donc de financer des start-up early-stage, qui seraient au tout début de leur histoire, mais des sociétés déjà matures, prêtes à embrasser une ambition internationale sur leur marché.

Un ticket d’entrée compris entre 1 et 5 millions d’euros 

Avec le fonds ISAI Cap Venture, qui interviendra en co-investissement lors de tours de table en série A et ultérieurs menés par des fonds de capital-risque, le ticket d’entrée s’étendra de 1 à 5 millions d’euros. Au sein de la structure, Capgemini assurera le sourcing des start-up et scale-up pour mettre en lumière les opportunités d’investissement, tandis que ISAI se verra confier la gestion du fonds, en mettant à profit son expérience dans l’écosystème capital-risque en Europe et aux États-Unis.

Entre les deux entités, tous les ingrédients étaient réunis pour une collaboration commune. D’un coté, Jean-David Chamboredon connaît bien les deux entreprises. Il a en effet passé 13 ans au sein de Capgemini et il est désormais le président exécutif d’ISAI, fonds connu pour avoir misé très tôt sur Blablacar. De l’autre côté, Lucia Sinapi-Thomas est chargée de lancer Capgemini Ventures pour faire le pont entre les grandes entreprises clientes du groupe et l’écosystème start-up. 

Et pour cause, investir dans des technologies prometteuses, c’est la possibilité de proposer aux clients de Capgemini des solutions susceptibles de répondre à leurs attentes, tout en dopant la croissance des jeunes pousses soutenues par le fonds ISAI Cap Venture. «Le partenariat avec ISAI va permettre à Capgemini Ventures d’être immédiatement opérationnel dans l’écosystème du capital-risque et de pouvoir se consacrer à la sélection des opportunités d’investissement ainsi qu’à la création de synergies avec les start-up et scale-up du portefeuille», précise Lucia Sinapi-Thomas, directrice exécutive de Capgemini Ventures.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This