ActualitéInvestissementsLes levées de fondsStartup

Capitaine Train boucle une seconde levée de fonds de 2,5 millions d’euros

Face au service Voyages-sncf.com, la jeune pousse a mis l’accent sur la simplicité. Elle revendique vendre près de 1000 billets par jour.

Capitaine Train, la start-up française spécialisée dans la vente de billets de train en ligne, vient d’officialiser une nouvelle levée de fonds de 2,5 millions d’euros auprès d’Index Ventures (fonds de Skype et Dropbox entre autres) et de CM-CIC Capital Privé.

Fondée en 2009, par 3 anciens ingénieurs de WizzGo, le magnétoscope en ligne dont TF1 avait obtenu la fermeture par décision de justice, Capitaine Train se positionne comme un concurrent de Voyages-Scnf en proposant une interface la plus simple possible afin de réaliser ses réservations de trains notamment en France et en Allemagne, ainsi que vers d’autres destinations européennes.

En septembre dernier, la jeune pousse avait finalisé une première levée de fonds de 1,4 million d’euros auprès d’Index Ventures, CIC Capital Privé et plusieurs Business Angels dont Roland Coutas, co-fondateur de TravelPrice, et Oleg Tscheltzoff co-fondateur d’Amen et Fotolia.

Disponible en version publique depuis octobre 2012, la plateforme assure aujourd’hui écouler un millier de billets par jour.

Imaginée par Jean-Daniel Guyot, Martin Ottenwaelter et Valentin Surrel, la start-up emploie actuellement 16 collaborateurs et entend utiliser les fonds levés pour se positionner sur nouveaux marchés, tout en soutenant sa croissance en France. « Cette augmentation de capital doit nous permettre d’avoir du temps pour développer des partenariats avec d’autres compagnies. Notre objectif est de devenir le premier site européen de vente de billets de train », précise un collaborateur.

Pour l’heure, Capitain Train s’est déjà rapproché de la SNCF, de sa filiale iDTGV et de la Deutsche Bahn. Des négociations sont en cours avec l’offre Ouigo.

Crédit photo: Shutterstock, des millions de photos, illustrations, vecteurs et vidéos

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Capitaine Train boucle une seconde levée de fonds de 2,5 millions d’euros
Uber
Uber prêt à racheter Free Now (Daimler/BMW) pour plus d’un milliard d’euros
Réseaux sociaux: Cédric O dénonce « l’opacité » des algorithmes et du système de modération
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?
Essity Ventures : accompagner des start-up pour construire le futur de l’hygiène et de la santé
Comment la crise a accéléré la transformation numérique des grands groupes bancaires
Couvre-feu: les taxis et VTC prévoient une baisse de l’activité encore plus forte dans les jours à venir