Data RoomDesignMedia

Cartoon Network et Canalsat lancent une campagne plurimédia entièrement en réalité augmentée

Le 31 août prochain, Cartoon Network et Canalsat lancent « la première campagne pluri-média entièrement en réalité augmentée ! ». Elle proposera une interaction en réalité augmentée avec tous les médias : affichage, pages presse, site web cartoonnetwork.fr, profil Facebook de Cartoon Network et « pour la première fois au monde », le média TV.

Cette campagne s’articule autour de nouvelle production européenne des studios Cartoon Network, The Amazing World of Gumball, réalisée en 2D et 3D en décors réels (Cristal du Festival Annecy 2011).

A travers l’application iPhone/iPad/iPod CN Watch & Play conçue et réalisée par l’agence digitale Casus Belli BELLI permet:

  • En scannant l’affiche, la ville d’Elmore prend vie et s’anime
  • En scannant les pages presse, les personnages Gumball et Darwin jaillissent du magazine et s’animent. Les lecteurs peuvent alors interagir avec eux.
  • En scannant la TV et le web, les spectateurs et les internautes se retrouvent projetés dans le salon de Gumball et Darwin. Ils apparaissent alors dans la TV du chat bleu, mise en abîme du spectateur.

La phase 2 de l’application CN WATCH & PLAY sera dévoilée le 4 septembre. Cette campagne, s’appuyant sur nouvelle technologie de réalité augmentée String, est menée en simultanée en Espagne et en Italie. La démo est assez impressionnante !

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Cartoon Network et Canalsat lancent une campagne plurimédia entièrement en réalité augmentée
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Patrick Drahi
Altice Europe: Patrick Drahi va contrôler 92% du capital après son OPA
Médias: la presse lue à près de 70% en format numérique
L’inventeur du Web juge le projet visant à forcer Facebook et Google à rémunérer les médias « irréalisable »
Le dilemme des réseaux sociaux après la suspension des comptes de Donald Trump