BusinessCESLes contributeursLes ExpertsStartup

[CES 2018] Smart City : les start-up à suivre selon le HUB Institute

Par les analystes du HUB Institute

BusinessCESLes contributeursLes ExpertsStartup

[CES 2018] Smart City : les start-up à suivre selon le HUB Institute

Par les analystes du HUB Institute

Plus écologiques, plus économiques, plus confortables… nombreuses sont les promesses des smart cities. Ces villes du futur seront équipées des technologies de pointe que les ingénieurs imaginent aujourd’hui. Ce CES 2018 est l’occasion d’en relever quelques-unes parmi les plus prometteuses.

Electric Loading: le nec plus ultra de la recharge de véhicules électriques

Autonomie réduite, temps de charge trop longs, technologies de charge dépendant des modèles de véhicules…La start-up française Electric Loading lève ces freins bridant les usages et la croissance du marché de la voiture électrique avec sa technologie dévoilée au CES.

L’usage: un chargeur universel et rapide pour tous les véhicules électriques

Lors de ce CES 2018, Electric Loading s’est déjà illustrée par la présentation du «pompiste du futur». Ce prototype de robot est équipé d’un bras capable de brancher en totale autonomie les véhicules électriques qui se présentent à lui.

En ligne de mire derrière cette annonce: promouvoir e-Quick, sa technologie de charge universelle. Cette borne s’adapte à tout véhicule électrique sur le marché et permet de recharger toute batterie en 10 minutes. Et c’est bien là sa proposition de valeur: résoudre sans peine les problématiques de compatibilité et de temps des chargeurs actuels. Dans un avenir proche, l’emploi d’une telle technologie couplée au «pompiste du futur» pourrait par exemple permettre l’installation de bornes de recharge le long des grands axes routiers sans exposer le conducteur à un quelconque risque. Autre scénario d’usage envisageable: les véhicules autonomes et sans conducteurs pourraient aller se recharger d’eux-mêmes sans aucune intervention humaine.

Watch video!

La techno: app mobile, GPS et exploitation intelligente de l’électricité disponible

Pour concevoir l’e-Quick, Electric Loading compte sur les compétences d’une équipe d’ingénieurs en contact permanent avec les grands industriels du marché du véhicule électrique. Cette collaboration a donné naissance à un écosystème applicatif innovant avec notamment une app mobile GPS (pour référencer sa borne et communiquer sa position) ou bien une app permettant de consulter en temps réel la capacité de charge de son véhicule. Qui plus est, e-Quick est adaptable à de nombreux systèmes d’énergie verte et peut ainsi exploiter l’énergie produite par les bâtiments des smart cities (panneaux solaires, pompes à chaleur, géothermie…).

Lancey: quand l’intelligence artificielle gère votre confort

Autre innovation qui s’intégrera parfaitement aux bâtiments des villes de demain: le radiateur intelligent de la start-up française Lancey energy storage. Avec lui, la maison est chauffée au bon moment et surtout au bon prix. Un double enjeu qui lui a valu d’être primé du «Best of Innovation Award» au CES 2018.

L’usage: se chauffer intelligemment pour réduire la facture

Le radiateur intelligent de Lancey est présenté comme «le plus moderne et performant sur le marché, et pourtant le plus simple d’usage». Ce dernier offre la possibilité de chauffer l’intérieur des bâtiments à l’heure idéale pour que l’espace soit prêt à recevoir les visiteurs. Avec lui, il n’y a donc plus à attendre que l’atmosphère se réchauffe. Qui plus est, l’appareil se veut économe, tant financièrement qu’en matière d’énergie. Lancey a ainsi équipé son radiateur d’une batterie qui lui permet d’accumuler de l’énergie en période creuse (lorsqu’elle n’est pas coûteuse) et de la restituer aux heures de pointe. L’électricité exploitée peut être gratuite puisque le radiateur peut se connecter aux technologies d’énergie renouvelable domestiques tels que les panneaux solaires. Lancey évoque un retour sur investissement au bout de 4 à 5 ans.

La tech: le machine learning pour comprendre les habitudes des habitants

Le radiateur de Lancey exploite une technologie de machine learning lui permettant d’embarquer une forme d’intelligence artificielle. Cette dernière est connectée à différents senseurs qui lui permettent de mesurer la température ambiante avec précision, mais surtout d’étudier les habitudes des habitants. De cette manière, le «cerveau» du radiateur peut anticiper les heures de vie et ainsi chauffer les pièces avant toute arrivée. Comme d’habitude sur ce type d’objets connectés, les utilisateurs ont accès à une application mobile qui leur permet de forcer la programmation du radiateur et d’aider l’IA à accomplir sa besogne.

Quartz: toute l’eau du monde ne saurait tarir sa soif de pureté

La dernière start-up de cette liste donne presque vie au concept de puit sans fond avec une bouteille capable de purifier quasiement toutes les sources d’eau. Vous n’aurez plus jamais soif en ville.

L’usage: rendre potable toute source d’eau

Fruit d’un projet kickstarter réussi, la bouteille «Quartz» (créée par la start-up du même nom) a la capacité de neutraliser en quelques secondes la totalité des germes rendant l’eau non-potable. Par le même biais, elle n’a en théorie pas besoin d’être nettoyée régulièrement.

La bouteille Quartz devrait être proposée sur le marché grand public d’ici avril 2018 en ciblant en priorité les citadins sportifs qui n’auront ainsi plus besoin de se chercher une source d’eau potable sur leur parcours. Quartz pourrait aussi avoir un aspect écologique en réduisant la consommation de bouteilles en plastique. On peut aussi se prendre à imaginer un usage de la technologie dans les régions du monde où l’eau potable est une ressource rare.

Le design de la bouteille, particulièrement futuriste et élégant, est la signature du cofondateur de la start-up: Justin Wang, ex président de Foreo qui produit des appareils cosmétiques «ultra-design» et actuel membre du board de LELO, une société experte en design de luxe.

La techno: une lampe à UV qui brûle les germes

Une fois la bouteille remplie d’une eau impure, l’utilisateur peut activer d’une pression sur un bouton une puissante lampe à UV. Ce rayonnement est suffisant pour neutraliser toute molécule biologique dans le conteneur et atteindre un niveau de pureté de l’eau de 99,99% en seulement quelques minutes. La bouteille est aussi équipée d’un minuteur qui lui permet de déclencher la lampe toutes les 4 heures après fermeture afin d’assurer sa propreté constante. Bouteille à la main, les sportifs n’auront plus qu’à chanter «burn baby burn»!

Les contributeurs:

Les analystes du HUB Institute se mobilisent pour vous livrer, en direct, le meilleur de l’innovation high-tech.  Retrouvez notre live et nos premières tendances.

Tags

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This