ActualitéBusinessTech

Chiffre d’affaires record pour Samsung en 2011

Le sud-coréen Samsung, grand rival de l’américain Apple, a fait état d’une année 2011 exceptionnelle. Porté par les ventes de smartphones, le géant de l’électronique a enregistré un CA de 112,4 milliards €, en hausse de 6,7%.

Toutefois, en raison de la concurrence acharnée que se livrent les deux constructeurs, Samsung affiche des marges en baisse. Le sud-coréen a ainsi dégagé l’an dernier un bénéfice net de 9,3 milliards € (13 730 milliards de wons), contre 16 150 milliards wons en 2010 (– 17 %).

En hausse de 52 %, les ventes de la division « Télécommunications », qui regroupe les téléphones mais exclut les cartes à puce ou les écrans, ont été boostées par les ventes du Galaxy SII et du Galaxy Note.

Pour rappel, sur les trois derniers mois de l’année, les livraisons de smartphones doivent atteindre les 35M d’unités, contre 28M au troisième trimestre. Les courtiers BNP Paribas et Korea Investment & Securities, tablent, par ailleurs, sur la vente de plus de 170M de smartphones en 2012, contre un total de 95M attendus en 2011.

Samsung a donc largement atteint son objectif. En effet, le groupe avait annoncé l’année dernière qu’il souhaitait devenir le leader sur le marché des smartphones tant en France, qu’au niveau mondial. Ces deux cibles ont été respectivement atteintes au cours de ces trois derniers mois.

Seul point noir dans l’activité du sud-Coréen : la bataille des tablettes engagée avec son éternel concurrent Apple. En effet, une trentaine d’affaires judiciaires qui portent sur des brevets confronte les deux géants. Un conflit qui prend de plus en plus d’ampleur et qui pourrait donc freiner Samsung sur sa lancée.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Chiffre d’affaires record pour Samsung en 2011
Comment Diggers Factory aide les artistes à capitaliser sur le renouveau du vinyle
10 pistes pour accélérer la transformation de la fonction RH
eCommerce : l’aventure Mirakl racontée par Elaia
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale