Arts et CultureBusiness

[Chronique] Digital music #34

(STREAMING) Grooveshark disparaît de Facebook.

L’information a été confirmée cette semaine par le site américain Digital Music News : suite à des requêtes de différents ayant-droits, Facebook aurait volontairement fermer ses portes à la plateforme de streaming Grooveshark. Un pavé de plus dans la marre déjà asséchée de Grooveshark, la plateforme étant confrontée depuis plusieurs mois à des poursuites judiciaires de la part des 4 majors du disque pour violation du droit d’auteur. Toutes les fonctionnalités de Grooveshark ont ainsi été sciemment désactivées fin avril, depuis le « Facebook Connect » jusqu’à l’affichage des titres écoutés sur les pages de profil, en passant par le compte officiel de la plateforme.

Les conséquences de cette annonce sont considérables pour le trafic de Grooveshark, qui a atteint son niveau le plus bas en un an et a perdu 500.000 utilisateurs quotidiens en quelques jours. Le coup de grâce ?

Source Musique Info

Page précédente 1 2 3 4 5 6Page suivante

Laure Decailly

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Hello !

    Juste pour préciser que Plemi aussi propose des récompenses pour les fans qui participent au financement d’un concert en achetant leur place en amont.

    Ainsi pour le concert des Fatals Picards, des fans ont gagné des accès backstages pour rencontrer le groupe avant le concert :)

    http://www.plemi.com/fr/concert/fatals-picards-au-cabaret-sauvage-cabaret-sauvage-28-02-2012
    http://blog.plemi.com/post/photos-concert-fatals-picards-cabaret-sauvage

    Et merci pour la mention !

Bouton retour en haut de la page
[Chronique] Digital music #34
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages