/ InsidersActualitéBusinessStartupTech

Click & Boat + SoCloz + Trump-Clinton = INSIDERS

  • Click & Boat s’empare de son rival Sailsharing pour s’étendre en Europe.
  • SoCloz s’allie avec Ingenico ePaylents pour proposer le paiement mobile omnicanal en magasin.
  • Donald Trump en tête devant Hillary Clinton sur Google Trends à quelques heures du dénouement.
  • Le chiffre du jour : les e-commerçants français multiplient leurs ventes par 2 pendant le Black Friday.
  • L'image du jour : Xiaomi présente sa MI Portable Mouse.
  • La nomination du jour : Lexinta nomme Finn Tsai au poste de co-directrice.
  • L'atelier en ligne : Les 4 étapes critiques d’un projet de migration Cloud.
    Le 10 novembre à 11h, avec Outscale.

 

[tabs]

[tab title= « Bataille navale »]

Click & Boat s’empare de son rival Sailsharing pour s’étendre en Europe

Jérémy BismuthLa plateforme de location de bateaux entre particuliers Click & Boat a annoncé l’acquisition de Sailsharing, qui propose un service similaire. Les modalités financières de l'opération n'ont pas été communiquées. Ce rachat doit permettre à la start-up de consolider sa position sur le marché de la location en ligne de bateaux entre particuliers. «Sailsharing, pionnière du secteur, fondée en 2012, était notre principal concurrent sur ces trois dernières années», précise Jérémy Bismuth, co-fondateur de Click & Boat. 

Fondée en 2013 par Edouard Gorioux et Jérémy Bismuth, Click & Boat propose une plateforme aux propriétaires pour rentabiliser l’usage de leur bateau en le mettant en location. La start-up prélève une commission sur les transactions réalisées et propose également l’achat d’une assurance lors de la location d’un bateau pour se rémunérer. 

A ce jour, Click & Boat revendique 8 000 bateaux à louer sur sa plateforme et plus de 22 000 locations enregistrées en 2016. Avec l’acquisition de Sailsharing, la start-up prévoit d’accélérer son développement en Europe. Après l’Espagne, la Croatie et l’Italie, Click & Boat va ouvrir son site dans trois nouveaux pays en 2017. «Nous allons défricher de nouveaux marchés et nous avons notamment une troisième levée de fonds en cours de préparation», révèle Jérémy Bismuth.

Lire aussi : Click & Boat, plateforme de location de bateaux entre particuliers, lève 200 000 euros

[/tab]

[/tabs]

 

SoCloz s’allie avec Ingenico ePayments pour proposer le paiement mobile omnicanal en magasin

Gilles BrabantLa start-up SoCloz, qui développe une plateforme de digitalisation des points de vente, a conclu un partenariat avec Ingenico ePayments, division d’Ingenico Group dédiée au commerce mobile et en ligne. Cet accord doit permettre de fournir des solutions de paiement mobile et omnicanal aux enseignes physiques. 

Dans ce cadre, SoCloz lance une solution d’encaissement mobile développée avec Ingenico. Celle-ci propose aux clients une offre illimitée d’articles en stock sur Internet mais épuisés en magasin, que les vendeurs pourront commander via la solution mobile. Avec ce dispositif le client peut régler immédiatement les articles disponibles et être débité une fois que la livraison des autres articles est effectuée. «Cette solution offre aux consommateurs une expérience homogène sur le Web et en magasin, ainsi qu’aux enseignes la possibilité de créer un magasin hybride accessible en ligne et en point de vente, en vue de fusionner le processus d’achat», explique Gilles Brabant, directeur commercial d’Ingenico ePayments France.

Lire aussi : SoCloz lève 1,5 million d’euros pour industrialiser son offre de redirection en boutique

 

A quelques heures du dénouement, Donald Trump devant Clinton… sur Google Trends

Trump vs. Clinton

Les Américains élisent aujourd’hui le 45ème président de l’histoire des État-Unis d’Amérique. En attendant de connaître l’identité du successeur de Barack Obama à la Maison Blanche, Google Trends place Donald Trump en tête des recherches aux États-Unis, largement devant Hillary Clinton.

Sur les dernières 24 heures, le candidat républicain a fait l’objet du plus grand nombre de requêtes en ligne par rapport à sa rivale démocrate. Le sulfureux milliardaire arrive même en tête dans l’intégralité des 50 États américains.

Lire aussi : Présidentielle américaine : ce que les candidats peuvent apprendre du e-commerce

 

Le chiffre du jour : les e-commerçants français multiplient leurs ventes par 2 pendant le Black Friday

Le Black Friday, qui a vu le jour aux Etats-Unis, a franchi les frontières de l'Hexagone depuis plusieurs années maintenant. Cette année, c'est le 25 novembre que les commerçants et les e-commerçants français proposeront des offres spéciales de destockage à leurs clients. Ce rendez-vous marque le début d'une période faste pour le e-commerce, également marquée par Noël et les soldes d'hiver, si l'on en croit les résultats de l'étude «Black Friday, Noël & Soldes d'hiver : les clés du succès pour le e-commerce» réalisée par Criteo. 

Pour la seule journée du Black Friday, les e-commerçants français peuvent ainsi s'attendre à une hausse de 40% du trafic sur leur site, et une multiplication par 2 de leurs ventes. Autre constat, ce sont les e-commerçants spécialisés dans les jeux et les jouets qui bénéficient le plus de cette opération, avec une hausse de 59% de leur trafic, et de 155% de leurs ventes constatée en 2015. Autre domaine particulièrement propice à cette journée de soldes en novembre, le sport, avec une hausse de 42% du trafic et de 117% des ventes constatée l'année passée.

 

criteo-black-friday-2016

 

L'image du jour : Xiaomi présente sa MI Portable Mouse

Quelques jours après avoir présenté à sa communauté ses nouveaux écouteurs bluetooth, le géant chinois Xiaomi présente sa souris sans fil, la MI Portable Mouse. La souris, qui s'inspire à première vue de la Magic Mouse d'Apple, peut être utilisée sur deux ordinateurs en même temps. Commercialisée à 99 yuan (soit l'équivalent de 13 euros), elle n'est pour le moment compatible qu'avec Windows 7, 8 ou 10.

miportablemouse

Lire aussi : Mi MIX, l’incroyable smartphone imaginé par Philippe Starck pour le Chinois Xiaomi

 

La nomination du jour : Lexinta nomme Finn Tsai au poste de co-directricefinn-tsai-lexinta-2016

Finn Tsai arrive chez Lexinta, groupe spécialisé dans la gestion d'actifs, en tant que co-directrice. Dans le cadre de ses fonctions, elle aura en charge le développement de la stratégie de conseil en investissement. Auparavant, Finn Tsai a travaillé au sein de banques telles que UBS AG et Crédit Agricole Suisse SA.

 

[tabs]

[tab title= »L’événement »]

Du 04 au 06 novembre, a eu lieu, à l’école 42 le Sartup Weekend placé sous le signe de l’intelligence artificielle.

83 profils divers et complémentaires se sont associés durant 54 heures pour créer leur startup et tester leurs idées, face à un jury prestigieux composé d’investisseurs et d’entrepreneurs.

13 projets ont vu le jour, 4 projets sont sortis du lot et ont été récompensés :

  • Gaya un bot qui permet de traduire depuis n’importe quelle langue des phrases en images et émoticônes.
  • Karl est une application mobile qui utilise l’intelligence artificielle pour pouvoir recommander à l’utilisateur des tenues vestimentaires.
  • CleverTalk est un chatbot qui utilise la technologie de reconnaissance vocale dans le but de stocker et classer les discussions pendant les rendez-vous et les réunions.
  • MyLawHero est un assistant juridique personnel.

 

Découvrez la vidéo retour de cet événement: 

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »L’atelier en ligne »]

[Atelier en ligne] Les 4 étapes critiques d’un projet de migration Cloud 
Le 10 novembre à 11h avec Outscale

Les enjeux et les défis technologiques imposés par le marché auxquels sont confrontés quotidiennement les DSI ne cessent d'accroitre, du fait de l’influence grandissante du Cloud computing et de son déploiement.

Avec l’élasticité, la scalabilité, la disponibilité, la fiabilité, l’efficacité, la performance… comme avantages du Cloud computing, il est logique que la migration vers le Cloud soit au coeur des préoccupations des entreprises.

Inscrivez-vous !

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »L’emploi à la Une »]

Groupe La Nouvelle République recherche son Data Analyst (H/F)

Afin d’accompagner le développement de ses activités print et digitales, la DIRECTION MARKETING GROUPE crée un poste de Data Analyst (H/F)

Missions : 

  • Piloter et analyser les audiences et les retombées des campagnes multicanales à partir des outils Xiti et Google Analytics
  • Réaliser des études sur les performances digitales et formuler des recommandations sur les optimisations à apporter
  • Créer, mettre à jour et suivre les bases de données dont l’entreprise a besoin par rapport à ses activités ; être garant de leur qualité et de leur cohérence
  • Mettre en place des outils d’analyse et de reporting efficaces et dynamiques (KPIs, segmentation…) pour ses clients internes

 

​​​Postulez !​

[/tab]

[/tabs]

Tags
Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer