ActualitéArts et CulturesBusinessLes contributeursStartupTech

Cloud: Ce que nous réserve l’année 2017

Les technologies Cloud ont pris de l'ampleur en 2016, mais cette maturité s'accompagne d'une prise de conscience : la transition vers le Cloud ne s'opère pas du jour au lendemain. Les DSI donnent la priorité à l'hébergement et au stockage des données dans le Cloud mais abordent cette transition comme un changement qui prendra plusieurs années. Les équipes du service informatique s'y préparent. Afin de disposer de l'expertise nécessaire, ils redéfinissent les priorités en matière de formation et recrutent des personnes ayant une expérience professionnelle dans le domaine du Cloud. 

De nombreuses start-up et PME continueront de tout miser sur le Cloud mais les grandes entreprises privilégieront l'abandon progressif de leurs solutions sur site. Les entreprises bien établies s'appuieront pour la plupart sur des écosystèmes hybrides combinant données, logiciels et infrastructure. Alors que la transition vers le Cloud se poursuit, passons en revue les 5 tendances majeures du Cloud pour 2017.

Le service informatique adaptera ses compétences

L'adoption croissante du Cloud créera une demande de plus en plus forte pour une expertise en la matière.

Pour respecter la feuille de route technologique définie par l'entreprise, le service informatique va adapter ses compétences. Les programmes de formation se focaliseront sur la sécurité du Cloud, les bases de données hébergées et les infrastructures en tant que services. Les responsables informatiques se lanceront à la recherche de candidats ayant de l'expérience avec DevOps et les plateformes Cloud comme AWS, Azure ou Google Cloud Platform. Avec le Cloud, il n'est plus nécessaire de se préoccuper de l'évolutivité et de la maintenance. Le service informatique adoptera des méthodes agiles pour développer et fournir continuellement des projets. Dans le cadre d'une étude de faisabilité par exemple, les entreprises utiliseront des serveurs hébergés à la demande. Comme ceux-ci peuvent être mis en place et arrêtés en quelques heures seulement, cela laisse la bande passante nécessaire pour mener à bien des projets plus stratégiques.

Les entreprises adopteront plus largement les approches hybrides

L'approche hybride est grandement simplifiée par une nouvelle génération de logiciels flexibles, capables de naviguer entre les différents systèmes, sur site et dans le Cloud, en toute transparence.

Pour qu'un environnement hybride reste efficace, les entreprises ont besoin de solutions capables de fonctionner à la fois sur site et dans le Cloud. C'est là que les logiciels hybrides trouvent leur utilité, dans la mesure où ils permettent aux utilisateurs de se connecter à leurs données où qu'elles soient stockées. Ces solutions offrent le choix entre un déploiement sur site ou dans le Cloud public et l'exécution en tant que service entièrement hébergé. Ainsi, les DSI investissent dans une seule solution qui répondra à tous les besoins. Les environnements hybrides complexes apparaissent comme un système unique pour les utilisateurs finaux. Pour le service informatique, les avantages sont encore plus importants, dans la mesure où les investissements dans des solutions logicielles hybrides conserveront toute leur valeur lorsque l'entreprise choisira de transférer l'intégralité de ses activités dans le Cloud.  

Le service informatique travaillera en partenariat avec les utilisateurs métier​

L'adoption rapide des applications SaaS constitue souvent un challenge pour le service informatique. Néanmoins, avec l'essor des feuilles de route focalisées sur le Cloud, le service informatique prend désormais l'initiative et adopte une approche proactive de la sélection, de la sécurisation et de la prise en charge de ces applications.

Les applications SaaS peuvent ainsi être totalement intégrées aux activités de l'entreprise et le service informatique peut les connecter aux flux de données utiles, satisfaire aux exigences en matière de sécurité avec l'authentification SAML et faire transiter les éléments de facturation par les canaux appropriés. De leur côté, les utilisateurs métier profitent également d'une expérience enrichie. Les portails de fournisseurs d'identités comme OneLogin ou Okta offrent un accès simplifié, les experts informatiques de l'entreprise fournissent l'assistance technique et les applications s'intègrent facilement aux systèmes internes. Les utilisateurs travaillent avec les applications de leur choix, sans avoir à contrevenir aux politiques en vigueur.  

La gouvernance des logiciels est bénéfique pour l'informatique et l'entreprise

Avec les logiciels installés en local, le service informatique peine à trouver le bon équilibre entre la visibilité sur les applications déployées et la flexibilité à procurer à l'utilisateur final. Les services hébergés permettent désormais au service informatique de garder le contrôle des applications installées, sans limiter les choix personnels des utilisateurs finaux.

Le service informatique peut ainsi contrôler précisément l'authentification, la sécurité des données et les autorisations des utilisateurs. Cela contribue également à limiter les restrictions imposées aux utilisateurs finaux, qui sont dès lors autorisés à choisir et personnaliser leurs applications. L'accès aux technologies de pointe est désormais considéré comme un facteur déterminant de la satisfaction des collaborateurs. Grâce à l'autonomie ainsi gagnée en matière de choix de logiciels, beaucoup améliorent leur productivité et se montrent davantage satisfaits. Les entreprises qui optent pour des applications hébergées augmentent donc leurs chances de réussite car elles attirent les meilleurs talents.

Les prestataires de services se focaliseront sur la conduite du changement 

L'essor des logiciels hébergés change la donne pour les prestataires de services. Auparavant cantonnés au rôle de consultants en déploiement, ils sont maintenant des conseillers de confiance qui accompagnent leurs clients dans leur transition vers le Cloud. 

À l'ère du Cloud, les logiciels hébergés permettent de résoudre la plupart des problèmes associés aux déploiements sur site, ce qui crée de nouvelles opportunités pour les prestataires de services. Leur expertise leur permet de conseiller les clients lors des déploiements dans le Cloud, notamment en matière de conduite du changement, de meilleures pratiques ou de l'adoption culturelle des nouvelles technologies. Avec ces nouveaux services innovants, les prestataires augmentent leur valeur ajoutée dans le domaine des déploiements dans le Cloud et aident leurs clients à réussir la transition. 

[tabs] [tab title= « Contributrice »]

Saskia van DaalSaskia van Daal est Product Marketing Manager chez Tableau. Basée à Londres, elle s’occupe principalement des technologies Cloud. Auparavant à la tête d’une équipe de consultants produits, Saskia a travaillé avec différents clients de Tableau à travers toute l’Europe afin de les aider à devenir des stars des données. Avant de rejoindre Tableau, Saskia a travaillé dans le management consulting et a étudié l’Economie et la Politique à la London School of Economics.

[/tab] [/tabs]

Lire aussi: 

Tags

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This