A la uneActualitéActualité Start Me UpEuropeStart Me Up

Cloud: Novathings lève 2 millions d’euros pour faire entrer Helixee dans les foyers

Novathings, une société qui conçoit des objets connectés pour protéger ses données digitales, annonce avoir réalisé une levée de fonds de 2 millions d'euros INVST I/O, PACA Investissement, CAAP Création et Provence Business Angels. Elle a développé Helixee, une solution de cloud personnel pour le grand public, qui allie sauvegarde automatique et partage des données sécurisées.

En 2015, pour son produit Helixee, elle levait sur Kickstarter et recoltait plus de 75 000 euros. Ce boîtier blanc de forme cylindrique gère l'ensemble des données personnelles du foyer afin de les sécuriser et de gérer leur partage.

Helixee est déjà commercialisé auprès de certains revendeurs (Boulanger, Darty, Leclerc…). Avec cette levée de fonds, la société compte recruter de nouveaux profils pour accélérer la commercialisation en Europe et en Asie. 

Novathings compte également à son capital des investisseurs privés parmi lesquels Jean-Fabrice Mathieu ex-CEO de Seloger.com, Jean-Louis Benard CEO de Brainsonic / Sociabble, Philippe Nobile Directeur Boston Consulting Group, Patrick Benoit CEO d’Interway ou encore Michel Gondolo CEO de la société Opus.

Siège: Meyreuil (PACA)

Date de création : 2014

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Cloud: Novathings lève 2 millions d’euros pour faire entrer Helixee dans les foyers
[Made in océan Indien] La publicité digitale prend-elle le pas sur les formats «traditionnels»?
Mark Zuckerberg estime que la réalité virtuelle permettra de construire «un avenir extraordinaire d’ici 5 à 10 ans»
FinTech : pourquoi JPMorgan s’empare de la startup britannique Nutmeg
La FinTech britannique TransferWise prévoit d’entrer en Bourse sans lever de fonds
La startup française Hopium dévoile son prototype de berline à hydrogène
uber
Pourquoi une plainte visant Uber a été déposée devant la Cnil?