ActualitéStartup

Collaborative Cities, le documentaire interactif du web collaboratif

Initié par maxime Leroy, le documentaire interactif Collaborative Cities débutera à New York dès lundi pour un tour de 5 villes d’Amérique du Nord jusqu’à début octobre (Détroit, Toronto, Portland, San Francisco). Suivra, jusqu’à mi-novembre, un tour de villes européennes (Paris, Londres, Helsinki, Berlin, Barcelone, Milan, Rome).

Financé lui-même en mode collaboratif via KissKissBankBank, appuyé par Ouishare, communauté internationale de l’économie collaborative et coproduit par l’agence faberNovel, Collaborative Cities a pour projet à la fois ambitieux et passionnant de réaliser des rencontres avec des acteurs et startups de cette nouvelle économie pour dresser un portrait de cette tendance lourde de l’Internet.

La quarantaine d’interviews au total couvrira différentes thématiques : alimentation, transports, hébergement, éducation et culture, production, finance et travail. Chacune des rencontres sera suivi d’un chat vidéo en direct auquel pourront participer notamment les partenaires et investisseurs online du projet.

Partenaire média du projet, FrenchWeb vous fera vivre cette expérience tout au long du tournage. Entretien avec Maxime Leroy, créateur de Collaborative Cities. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Dommage que vous ne passez pas par la Martinique,le ti punch vous aurait été offert par nos hotes.

Bouton retour en haut de la page
Collaborative Cities, le documentaire interactif du web collaboratif
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence