Data RoomRetail & eCommerce

Comme à la boucherie: on peut tout vendre sur le web, même de la viande depuis Rungis !

Lancé en novembre 2010 par un nom réputé de Rungis, la Grande Boucherie Première, le site e-commerce B2C de la viande a attiré notre attention. Qui aurait parié un euro il y a 5 ans sur la possibilité de créer un business en commercialisant de la viande sur le web, livrée ensuite dans toute la France ?

Comme à la boucherie prouve, sil était encore besoin de le faire, que tout ce qui se vend IRL est désormais susceptible d’être vendu – et donc à priori acheté – en ligne. Le site est également présent sur Twitter et Facebook pour communiquer en temps réel sur ses promos.

Créée il y a 50 ans, la Grande Boucherie Première a débuté au coeur des anciennes Halles de Paris. Elle est installée à Rungis depuis 2007 et fournit les grandes tables comme les boucheries de détail.

Entretien avec Olivier Hameau, Chef de projet / Comme à la Boucherie.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

5 commentaires

  1. Ce mode de consommation répond à une véritable attente lors que l’offre de proximité (et de service) est faible.
    Depuis 6 mois, je suis un client régulier de http://www.carredeboeuf.com qui propose des produits de qualité livrés dans la journée sur Paris et J+1 en province via UPS. Je vous recommande de tester asap pour votre prochain BBQ ! Bon appétit !

  2. je me suis laissé tenté par l’achat en ligne, malgré une petite peur quand même…
    j’ai réussi a trouver un compromis sur http://www.terredeviande.coop vu qu’il sont pas loin de chez moi. Maintenant le fait d’acheter en ligne ne fait il pas mourir tout les petit commerces ?

Bouton retour en haut de la page
Comme à la boucherie: on peut tout vendre sur le web, même de la viande depuis Rungis !
Black Friday: aux États-Unis, les ventes en ligne atteignent des records
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Kingfisher rachète NeedHelp pour accélérer la digitalisation de ses services de bricolage
Walmart achète des actifs de JoyRun pour compléter son service de livraison
Amazon
Amazon: en France, quelles alternatives face à la suprématie du géant américain
wish
E-commerce: Wish vise une valorisation entre 25 et 30 milliards de dollars pour son IPO à Wall Street