/ Brand Content

Comment Business France accélère les pépites françaises à l’international

[Contenu réalisé en partenariat avec Business France]

En tant que fondateur et organisateur des Rencontres Internationales de la French Tech (RIFT 2018), qui se dérouleront cette année le 24 octobre à Paris, Business France donne la parole aux entrepreneurs de la Tech pour partager leurs retours d’expériences de l’international.

Réussir son développement à l’international nécessite de définir clairement sa stratégie, et les moyens humains et financiers pour y parvenir. Avec les RIFT 2018, Business France propose aux jeunes entreprises d’être guidées et conseillées pour se lancer en dehors des frontières de l’Hexagone.

Plus de détails avec Eric Morand, Directeur du Département Tech & Services de Business France :

Business France fait notamment partie des membres fondateurs de la French Tech. Quel est le rôle de l’organisation ?

Business France a pour rôle d’accompagner les entreprises françaises, PME, ETI et startups dans leur développement international, et ce en s’appuyant sur notre réseau mondial présent dans près de 70 pays. Cette présence et l’expertise sectorielle de nos équipes autour des secteurs porteurs prioritaires identifiés (IoT, cybersécurité, télécoms, FinTech, Retail…) où la France dispose d’une véritable offre constitue notre force pour connecter les jeunes pousses françaises à des investisseurs, clients et partenaires étrangers.

En ce sens, Business France peut être considéré comme le bras armé de la French Tech à l’international, en lien et collaboration avec les différents French Tech hubs qui se sont constitués ces trois dernières années. Les équipes Business France travaillent aussi depuis 2013 et la création de la French Tech à promouvoir l’attractivité et l’image économique de la France pour attirer les investisseurs étrangers.

Vous organisez la 5e édition des «Rencontres internationales de la French Tech». Que pourront y retrouver les participants ?

Il s’agira d’une édition un peu particulière car nous fêterons les 5 ans de la French Tech. Si beaucoup de chemin a été parcouru et que la France est aujourd’hui sans conteste sur la carte des grandes puissances mondiales de la Tech, il reste beaucoup de chemin à parcourir ! Ce sujet sera bien entendu abordé en présence notamment de Kat Borlongan, nouvelle directrice de la French Tech, mais aussi de VC et autres acteurs de l’écosystème. Le cœur de l’événement reste la parole donnée à des entrepreneurs de la Tech ayant franchi le pas de l’international pour partager leurs expériences avec leurs pairs sous formes de témoignages très opérationnels, complétés par des conseils de nos experts, et ce lors d’une séquence très dense et passionnante intitulée «World Tech Tour».

Le reste du programme, à découvrir ici, est très riche, avec des ateliers en simultané, les pitchs de 15 startups à la forte ambition internationale et surtout des rendez-vous en one-to-one avec plus de 20 experts Business France présents pour l’occasion et nos nombreux partenaires (BNP Paribas, Bpifrance, INPI, Orange, Pramex International, Apollo Conseil & Courtage, Chubb, Eleius, Nomen) qui répondent tous à des problématiques importantes du développement international devant être bien gérées pour réussir. A noter pour finir qu’un focus spécifique sur l’Afrique sera fait avec l’intervention en keynote de Samir Abdelkrim, l’expert francophone de l’innovation africaine et fondateur de StartupBRICS, et un atelier dédié au potentiel et à la façon d’aborder ce continent incontournable.

Comment faire décoller les startups françaises qui ont des projets d’hyper-croissance à l’international ?

Comme l’a rappelé Emmanuel Macron pendant son intervention à Station F la semaine passée, le cœur du sujet pour favoriser l’hyper-croissance des startups françaises et leur extension rapide à l’international repose sur la structuration d’un écosystème de financement solide et européen qui soit capable de proposer des tickets au-dessus de 100 millions d’euros ainsi que la facilitation du processus de recrutement de talents étrangers.

D’un point de vue opérationnel, nous avons développé chez Business France un programme à trois niveaux et une offre de conseil qui se concentre sur le «go-to-market» via une roadmap co-construite avec nos équipes pour conquérir rapidement les marchés les plus pertinents et dynamiques pour chaque startup :

  1. Ignition : A destination des jeunes startups, les Pavillons French Tech mettent en avant des entreprises sélectionnées sur concours qui bénéficieront ensuite d’une importante préparation en amont pour optimiser leur présence, visibilité et traction sur des événements mondiaux incontournables dans la Tech.
  2. Immersion : Les French Tech Tour et French Tech Days sont des programmes consacrés aux startups plus avancées, dans le but de les aider à se développer, valider leurs marchés prioritaires et les assister dans leur stratégie «go-to-market» via de l’accompagnement individuel ou collectif.
  3. Impact : Destiné aux startups matures pour qui les États-Unis ou la Chine sont prioritaires dans leur développement, Impact est un programme mené en partenariat avec Bpifrance, très sélectif et intensif, qui vise à l’implantation et à la réussite commerciale rapide des entreprises accompagnées.

Je suis une startup avec une forte ambition internationale. Par quoi me conseillez-vous de commencer ?

Se développer à l’international étant un grand défi pour une startup, il est important de bien l’anticiper, ne pas sous-estimer les ressources nécessaires et donc sérieusement le préparer afin de réduire les risques opérationnels et financiers qui y sont liés. La première étape étant de prioriser le ou les bons marchés à approcher en ne négligeant aucune piste. 

De manière générale, les marchés à proximité sont incontournables, mais aussi, selon les secteurs, certains marchés africains, en Europe de l’Est ou en Amérique du Sud peuvent proposer bien plus d’opportunités que le marché américain, allemand ou chinois par exemple.

Pour réaliser cette étape, s’entourer de partenaires fiables comme Business France ou Bpifrance est primordial pour récolter des informations sur les marchés ciblés, cadrer et financer sa stratégie de développement à l’export et trouver les bons acteurs pour protéger sa technologie.

Enfin, il ne faut pas négliger les différences culturelles du pays ciblé ainsi que la concurrence locale : savoir adapter son message commercial et son business model, voire sélectionner un marché applicatif niche peut constituer l’élément différenciateur entre la réussite et l’échec.

Rendez-vous aux Rencontres Internationales de la French 2018 le 24 octobre pour célébrer les 5 ans de la French Tech et se projeter dans la «French Tech 2022», bénéficier de retours d’expérience et conseils sur les marchés que vous ciblez, échanger avec nos experts pays et rencontrer les acteurs de la French Tech !

À propos :

Business France est l’agence nationale au service de l’internationalisation de l’économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leur exportation, ainsi que de la prospection et de l’accueil des investissements internationaux en France. Elle promeut l’attractivité et l’image économique de la France, de ses entreprises et de ses territoires. Elle gère et développe le V.I.E (Volontariat international en entreprise). Business France dispose de 1 500 collaborateurs situés en France et dans 64 pays. Elle s’appuie sur un réseau de partenaires publics et privés. Au sein de Business France, le département Tech & Services accompagne les entreprises innovantes dans leur démarche à l’export, grâce à son réseau d’experts basés dans les marchés porteurs pour les technologies françaises et la mise en place de programmes sur-mesure pour accélérer leur développement international.

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This