/ InsidersActualitéBusinessTech

[INSIDERS] Les 10 petites villes françaises qui tirent leur épingle du jeu sur Airbnb

#Tourisme: les 10 petites villes françaises qui tirent leur épingle du jeu sur Airbnb

Airbnb ne se résume pas à Paris dans l’Hexagone. Bien au contraire. A l’approche de la Toussaint, le Journal du Dimanche s’est intéressé aux réservations d’automne de la plateforme de logements entre particuliers… et visiblement le beau temps et les températures clémentes qui se prolongent ont dopé les réservations dans les petites villes côtières françaises, notamment au bord de l’Atlantique et de la Méditerranée.

Dieppe, Seine-Maritime, Normandie. Crédits : Shutterstock.

Cet automne, ce sont ainsi près de 1 000 touristes qui se rendront à Challans, en Vendée, soit 92% de réservations en plus par rapport à la même période l’an passé. La ville vendéenne devance Dieppe, en Normandie (hausse de 83%), et Cancale, en Bretagne (hausse de 82%).

Voici le classement des 10 villes françaises enregistrant les plus forts taux de réservation cet automne :

1. Challans (Vendée) : +92%

2. Dieppe (Seine-Maritime) : +83%

3. Cancale (Ile-et-Vilaine) : +82%

4. Gruissan (Aude) : +81%

5. Grosseto-Prugna (Corse du Sud) : +70%

6. Saint-Malo (Ile-et-Vilaine) : +68%

7. Six-Fours-les-Plages (Var) : +67%

8. Étretat (Seine-Maritime) : +64%

© Christophe Pelletier – Orange.

Or, 29 millions de foyers sont encore abonnés à l’ADSL, contre un peu moins de 4 millions à la fibre. Mais toujours selon le quotidien, cette montée au créneau en rang serré ne serait pas sans arrière-pensée.  « Ils espèrent obtenir une baisse des tarifs de dégroupage, décidé par l’Arcep ». En effet, les trois opérateurs doivent payer une redevance à l’opérateur historique Orange, fixée par l’Arcep, pour utiliser le réseau cuivre.

#IoT: les Français aiment les objets connectés mais les trouvent complexes

Les utilisateurs d’objets connectés jugent majoritairement leur utilisation complexe, 64% d’entre eux n’utilisant jamais la totalité des fonctionnalités de leurs appareils, selon une étude réalisée par le groupe de distribution Boulanger. Si 74% des personnes interrogées jugent que les objets connectés représente une «véritable révolution», une part de plus en plus importante estiment que leur installation est «complexe» voire «énervante», pour 32% d’entre eux (contre 19% en 2016) et près de la moitié (45%) demande de l’aide à un proche ou sur Internet pour les installer (38% en 2016).

Amazon Echo. Crédits : Amazon.

Parmi les équipements le plus largement envisagés, les montres ou bracelets connectés, les compteurs intelligents ou les équipements électriques connectés (thermostats, prise électrique, ampoule) arrivent en tête des objets envisagés en premier par les foyers français.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[INSIDERS] Les 10 petites villes françaises qui tirent leur épingle du jeu sur Airbnb
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link