ActualitéBusinessTech

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 15/10

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIème siècle) : initiales de «too long ; didn’t read»,
soit littéralement «trop long ; pas lu»
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long.
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long.

 

L’Américain RingCentral fait l’acquisition de Dimelo, spécialiste français de la relation client. Dimelo revendique plus de 100 grands comptes, comme la SNCF, Orange, Engie ou encore Axa, à travers 65 pays.

Crédit: Dimelo

Pourquoi c’est important : Dimelo, plateforme SaaS spécialisée dans les interactions clients digitales, entre dans le giron de RingCentral, fournisseur américain de solutions de communication pour les entreprises dans le cloud. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué. Fondé en 2006 par Stéphane Lee et Eric Dos Santos, Dimelo a son siège social à Paris. L’entreprise a développé une plateforme qui agrège l’ensemble des interactions clients (via messaging, réseaux sociaux, live-chat, mobile, email) et les distribue automatiquement en fonction des disponibilités, des profils clients ou encore des typologies de demandes. Via cette acquisition, les deux entreprises prévoient de travailler ensemble pour créer des solutions « uniques » et « différenciées » dans le monde entier. « L’acquisition accélérera la transformation des entreprises afin de proposer une nouvelle génération d’expériences clients digitales ».

 

Apple s’offre la start-up Asaii pour mieux concurrencer Spotify. Le montant de la transaction serait inférieur à 100 millions de dollars.

Apple-converted-space »> Fondée en 2016 par Austin Chen, Chris Zhang et Sony Theakanath, Asaii a conçu une plateforme qui s’appuie sur l’analyse des données issues des réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram…) et des services de musique en streaming (Apple Music, Spotify, YouTube, SoundCloud…) pour dénicher les talents cachés.

 

Quelles sont les entreprises de la Tech financées par l’Arabie Saoudite? Elles sont nombreuses. L’Arabie Saoudite a en effet investi 45 milliards de dollars dans le Vision Fund de SoftBank.

Ryad, Arabie Saoudite.
Crédit: Fedor Selivanov/Shutterstock

Pourquoi c’est important: L’Arabie Saoudite est en pleine tempête diplomatique. Une tornade qui pourrait avoir des conséquences financières à l’heure où le pays cherche à diversifier son économie au-delà de l’industrie pétrolière. Pour rappel, ce boycott est dû à la disparition de Jamal Khashoggi, journaliste saoudien exilé aux États-Unis, après son passage au consulat saoudien à Istanbul le 2 octobre. Du côté du monde économique, les premiers signes de cette désaffection se font déjà sentir comme l’illustre la liste, qui ne cesse de s’allonger, des entreprises ou personnalités qui ont décidé d’annuler leur venue à la conférence Future Investment Initiative, surnommée le « Davos dans le désert », prévue à Riyad du 23 au 25 octobre. Et la Silicon Valley aussi pourrait retourner sa veste. Ainsi, Dara Khosrowshahi fait partie des personnalités qui ont décidé de boycotter la conférence Future Investment Initiative qui se déroule à Riyad, or SoftBank est le principal actionnaire de l’entreprise. Une situation qui pourrait concerner beaucoup d’autres startups…

 

Advitam lève 1,8 million d’euros pour simplifier l’organisation des obsèques. Avec ce tour de table, la société prévoit d’accélérer son déploiement dans l’Hexagone.

Crédits : Advitam.

Pourquoi c’est important: La start-up française Advitam, qui développe un service de pompes funèbres en ligne, a bouclé un tour de table de 1,8 million d’euros. Pour cette opération, la société, qui a rejoint en 2017 l’accélérateur francilien Wilco pour trois ans, s’est entourée de Newfund, le fonds d’investissement de François Véron et Patrick Malka doté de 200 millions d’euros, de Bpifrance et de business angels. Avec ce tour de table, Advitam prévoit d’accélérer son déploiement dans l’Hexagone. «Cette levée va nous permettre d’accélérer notre développement géographique et de proposer de nouveaux services qui simplifient et soulagent les familles et les proches des défunts», indique Philippe Meyralbe, fondateur et CEO d’Advitam. Déjà présent en Ile-de-France, la société va lancer son service dans les Alpes-Maritimes, la Moselle et la Meurthe-et-Moselle. Advitam devrait couvrir six autres grandes villes françaises d’ici 2019.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 15/10
Covid-19: des apps de traçage sont désormais interconnectées dans l’UE
[Webinar] Datavisualisation: mesure moi si tu peux
Cryptomonnaie: aux États-Unis, l’émission d’un dollar numérique prendra du temps
Nextdoor: le réseau social pour les voisins envisage une IPO de 5 milliards de dollars
Le Français Esker fait ses premiers pas boursiers aux États-Unis
Pourquoi Auchan Retail cède sa filiale chinoise à Alibaba