ActualitéDesign

Comment le Web design a évolué de 2004 à 2014

REVUE DU WEB – Le site TemplateMonster, spécialisé dans l’édition de sites Web, propose sur son site Internet une infographie interactive sur l’évolution du Web design de 2004 à 2014. Tendances, innovations… le catalogue revient sur une décennie d’innovations qui se sont bousculées les unes des autres. Les tendances sont classées par année. Parmi les plus marquantes, on retient :

  • 2004 : les sites conçus entièrement en flash – qui a précédé aux HTML5, CSS3 ou jQuery ;
  • 2007 : les éléments brillants, « glossy », utilisés par plusieurs entreprises dont Apple ;
  • 2007 : les thèmes sous forme de grille – « grid format » – qui va de paire avec l’émergence de la notion d’interface utilisateur ;
  • 2009 : l’arrivée des scrolling page, ou one page layout, qui aujourd’hui font références pour nombre d’entreprises souhaitant commercialiser leurs produits ;
  • 2010 : les barres de navigation fixes ;
  • 2011 : les photos grand formats faisant office d’arrière-plan ;
  • 2012 : la responsive design pour adapter les sites à la montée en puissance du trafic sur mobile ;
  • 2013 : le flat design, et les têtes de page fixes (fixed header).

 

A découvrir sur le site dédié :
Web Design Trends 2004-2014 de TemplateMonster.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Comment le Web design a évolué de 2004 à 2014
[Made in océan Indien] Quelle est cette startup mauricienne qui veut digitaliser le secteur médical africain?
La stratégie du média Brut pour séduire les jeunes à l’international
Comment gérer les files d’attente avec le numérique?
FinTech: pourquoi Stripe s’allie à des banques traditionnelles comme Goldman Sachs et Citigroup
Face à la Chine, les États-Unis poursuivent leur révolution technologique militaire
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM