AsieCESHealthcareLes ExpertsObjets connectésTech

Comment les entreprises doivent se préparer à la tempête de l’IoT

Le plus grand salon technologique de 2016 s'est tenu à Las Vegas la semaine dernière. Comme chaque année, le CES a fait découvrir de nombreuses innovations au grand public. L’édition 2015 a montré l'impact potentiel de technologies disruptives, mais cette édition en a démontré toute l'étendue. Des baskets intelligentes de Digitsole à la multitude d'équipements de suivi de fitness, le CES 2016 ne parle que de la façon dont les technologies se miniaturisent, roulent, volent et même, deviennent invisibles.  

Tout, des ventilateurs aux gamelles intelligentes pour les animaux, se connecte maintenant à un Internet des Objets en pleine expansion. Mais comment les experts des réseaux et les informaticiens peuvent-ils gérer cette pression croissante sur la bande passante et la capacité?

Que cela nous réjouisse ou pas, le monde est de plus en plus connecté. La révolution en ligne s'infiltre dans tous les aspects de nos vies et l'Internet des objets (IoT) est passé du statut de buzz de l'industrie à un véritable phénomène qui nous affecte tous. Il trouve des échos dans les prévisions de Gartner, qui estime que 25 milliards «d'objets» connectés seront utilisés au niveau mondial d'ici 2020. La croissance rapide de l'IoT a été l'un des thèmes brûlants du CES de cette année. Le conférencier Doug Wagoner de SAIC a concentré son discours sur la combinaison de l'utilisation de l'IoT par les particuliers et les organismes publics, qui pourrait faire doubler le nombre d'objets connectés à Internet – initialement prévu par Gartner – pour atteindre les 50 milliards d'appareils au cours des cinq prochaines années.  

Alors que les ventes des catalyseurs d'origine de l'Internet des objets, comme les smartphones et les tablettes, semblent stagner, de nouvelles catégories de technologies émergentes, notamment les équipements wearables, les compteurs intelligents, et les portefeuilles électroniques, prennent le relais. La très attendue Apple Watch s'est vendue à 47,5 millions d'unités dans les trois mois qui ont suivi sa sortie. Les bracelets technologiques axés sur la santé, comme Fitbit, ont également remporté un grand succès et ont été estimés à 36 millions en 2015, le double de l'année précédente. Fitbit a annoncé son tout dernier produit, la montre intelligente Fitbit Blaze, lors du salon et la vend comme une version qui «va mettre le feu au monde de la santé et du fitness en 2016». Les appareils gagnent de plus en plus en popularité et les fusions avec des marques de mode pour produire des articles tendance et des bijoux ne peuvent que faire grandir davantage leur popularité.  

Cela ne s'arrête pas là. L'industrie 4.0 et le développement des «usines intelligentes» ultra-performantes semblent partis pour changer le visage du secteur de la production pour toujours, en utilisant les technologies connectées pour réduire les déchets, les temps de panne et les défauts à presque zéro. Pendant ce temps, les expérimentations croissantes des entreprises avec les drones et les véhicules intelligents constituent un bon indicateur du futur de ces activités.

Mais loin de toute cette agitation, les équipes informatiques voient leur inquiétude grandir : comment les réseaux d'entreprise existants sont-ils censés absorber l'énorme demande supplémentaire qui s'annonce avec tous ces nouveaux équipements connectés ? Nombre d'entre eux viennent tout juste de trouver le moyen de digérer l'impact de tendances comme le BYOD (Bring Your Own Device). L'impact de l'IoT sur les réseaux d'entreprise sera-t-il la goutte qui fait déborder le vase ?  

La réponse est non, ou du moins, ce n'est pas une fatalité. Non seulement il est possible de résister à la tempête actuelle de l'IoT, mais les entreprises peuvent commencer à préparer de nouvelles évolutions sur l'ensemble de leur réseau.

1) Passer en revue l'infrastructure du réseau pour identifier les risques de ralentissements de la bande passante

De nombreux réseaux n'ont tout simplement pas été conçus pour faire face à la demande qu'ils connaissent aujourd'hui du fait du nombre croissant d'équipements et d'applications. En outre, si équilibrer les besoins des logiciels et applications critiques de l'entreprise sur un nombre toujours croissant d'équipements connectés n'est une tâche facile pour personne, le monde économique moderne cristallise les impatiences. Quelques instances de sites Web bloqués, un rendu vidéo lent ou quelques appels coupés pourraient vite pousser des clients à chercher ailleurs. Ils ne se soucient pas de ce qui cause les problèmes en coulisses, tout ce qui les intéresse est d'obtenir un bon service au moment où ils décident de visiter le site Web ou de regarder le contenu. Par conséquent, il est essentiel d'avoir les informations nécessaires pour détecter les problèmes avant qu'ils ne se produisent et pour gérer efficacement la bande passante du réseau, afin de garder un réseau en fonctionnement à l'ère de l'IoT.

La bonne nouvelle est que la plupart des entreprises possèdent déjà les outils de suivi dont elles ont besoin pour détecter les symptômes d'un réseau qui s'affaiblit. Elles n'en utilisent simplement pas toutes les capacités. Ces outils, bien utilisés, offrent une vue centrale et unifiée de tous les aspects des réseaux, des serveurs et des applications, donnant non seulement à l'équipe informatique un haut degré de visibilité, mais également la capacité d'isoler rapidement les causes racines de problèmes complexes.

Une utilisation efficace des outils de suivi du réseau ou de l'infrastructure peut également permettre à l'équipe informatique d'identifier des problèmes qui ne se produisent que par intermittence, ou à certains moments, en comprenant les tendances clés de la performance du réseau. Qu’il s’agisse des pics quotidiens causés par des employés cherchant tous à se connecter à distance en arrivant au bureau, aux tendances mensuelles ou annuelles uniquement identifiées par une activité de suivi sur de plus longues périodes. Connaître ces tendances et savoir quand elles vont arriver donne à l'équipe des informations essentielles, qui lui permettent d'anticiper et d'adapter l'allocation de la bande passante.

2) Référentiel pour l'impact sur le réseau et l'accès sans fil

La grande majorité des équipements de l'IoT se connectant au réseau de l'entreprise le feront en sans fil. L'accès sans fil étant toujours limité sur un réseau, quel qu'il soit, il est vital de comprendre quel impact peut avoir un grand nombre d'équipements supplémentaires se connectant ainsi sur les performances globales du réseau. En développant un référentiel des objets et équipements qui se connectent actuellement, précisant l'emplacement de leur connexion et les éléments auxquels ils accèdent, les entreprises peuvent obtenir un meilleur aperçu de l'impact dans le temps de l'IoT sur la bande passante de leur réseau.

Voici les questions clés à poser pour établir un référentiel de réseau:

  • Quels sont les objets et équipements qui se connectent le plus? Sont-ils principalement destinés à une utilisation professionnelle ou personnelle?

  • Qui sont les principaux consommateurs de bande passante sans fil, qu'il s'agisse d'objets, d'équipements ou d'applications?

  • De quelle façon les objets ou équipements connectés se déplacent-ils sur le réseau sans fil de l'entreprise et comment cela affecte-t-il la disponibilité et les performances du point d'accès, voire même la sécurité?

 

En établissant un référentiel efficace, les entreprises peuvent identifier tous les changements de conception nécessaires pour gérer la demande croissante de bande passante, et les mettre en œuvre rapidement, avant que les problèmes ne se produisent.

3) Examiner les politiques : sécurité et conformité

En plus des problèmes d'accès sans fil et de bande passante abordés ci-dessus, la prolifération de l'IoT amène avec elle un problème potentiellement plus sérieux pour certains : celui de la sécurité et de la conformité. Dans les domaines extrêmement réglementés comme ceux de la finance, de la santé et du secteur juridique, la confidentialité des données revêt une importance capitale, avec des pénalités assorties. Et c'est un paysage en mutation constante. De nouvelles lois de l'UE sur la confidentialité des données, qui affecteront toutes les entreprises qui collectent, traitent, stockent ou partagent des données personnelles, ont récemment été annoncées.  En effet, les entreprises sont sous le coup de pénalités désastreuses en cas de violation des règles relatives à la protection des données.

Toutefois, il peut être extrêmement difficile de garantir la conformité si un point d'interrogation persiste sur qui ou quoi a accès au réseau à un moment donné. Il n'existe pas de solution universelle au problème. Alors que de plus en plus d'équipements connectés commencent à trouver leur chemin vers le réseau d'entreprise, les sociétés doivent s'asseoir pour formuler leurs propres plans et politiques sur mesure pour gérer le problème, en fonction des challenges spécifiques de leurs activités. Mais prendre le temps de faire cela maintenant se révèlera indiscutablement payant dans un avenir proche. En matière de sécurité et de conformité, aucune entreprise ne veut jouer les retardataires.

L'Internet des objets est sans aucun doute un phénomène enthousiasmant qui marque un nouveau jalon essentiel de la numérisation du monde tel que nous le connaissons. Toutefois, il présente également des challenges uniques pour les entreprises et les réseaux qui les soutiennent. Anticiper quelques-uns des points clés soulignés ci-dessus devrait aider les équipes informatiques et réseau à éviter toute perturbation des activités (ou pire) liée à l'IoT.  

[tabs] [tab title= « A propos »]

Michael-HackMichael Hack est vice-président senior des opérations EMEA, et a plusieurs années d’expérience au sein d’entreprises IT.

Avant de rejoindre Ipswitch, Michael Hack a été président de Sitecore, un leader mondial dans les logiciels de «customer experience management».  Il a également été au préalable senior VP des ventes EMEA & mondiales pour l’Enterprise Search Group de Microsoft. 

 

[/tab] [/tabs]

 

[tabs] [tab title= « Participez à notre Frenchweb Day spécial IoT »]

Pour participer à l'événement, cliquez ici.

Pour voir la page dédiée à l'événement, cliquez ici.

Cet événement est gratuit pour les membres du club Frenchweb.

[/tab] [/tabs]

Lire aussi: 5 start-up françaises de l’IoT qui vont séduire au CES

Tags

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This