BusinessLes contributeursLes ExpertsMarketing & CommunicationMedia

Comment réussir son annonce de levée de fonds

Clara Armand-Delille, fondatrice de l’agence de relations presse ThirdEyeMedia.press

Pas un trimestre ne passe sans que le monde des start-up n’établisse un nouveau record en matière de financement, qu’il s’agisse des sommes totales levées ou du nombre d’investissements réalisés, et l’Europe n’est pas en reste. Les start-up ont recours à des méthodes de financement alternatives telles que les ICOs (Initial Coin Offerings ou levée de fonds en crypto-monnaie) lorsque les fonds d’investissements classiques ne leur ouvrent pas les portes, ce qui gonfle encore davantage le volume des fonds que les start-up affirment avoir levés. Ainsi, en août dernier, les ICO ont permis de lever depuis le début de l’année plus que le financement «early stage».

En conséquence, les médias commencent à montrer des signes de lassitude à l’annonce d’une énième opération de financement. Il y a seulement trois ou quatre ans, une levée de fonds en amorçage ou en série A représentait pour les start-up un gage de crédibilité considérable qui leur permettait de se distinguer clairement de la concurrence. Or, ce n’est plus le cas aujourd’hui en raison de la croissance soutenue du volume de fonds disponibles. On ne peut donc pas reprocher aux journalistes de soigneusement sélectionner parmi les nombreux tours de table ceux qui méritent vraiment de faire l’objet d’une parution.

Comment sortir du lot et parvenir à ce que sa levée de fonds soit bien relayée par les médias? Voici cinq éléments indispensables à tout communiqué de presse ou pitch en dehors de l’annonce de financement:

  • La tendance dans laquelle vous vous inscrivez: considérez l’annonce de votre levée de fonds comme une accroche ou comme l’occasion de raconter l’histoire de votre start-up. Il s’agit d’un récit qui s’inscrit dans un contexte ou une tendance plus global. Ainsi, si vous développez une application mobile pour aider les particuliers à gérer leurs finances, regardez où votre produit se situe par rapport aux innovations dans ce domaine. Lorsque vous contactez les médias, vous devez être capable de répondre aux questions suivantes: quelle est la taille du marché auquel vous vous adressez? Quelle croissance enregistre-t-il? Disposez-vous de chiffres ou d’études récentes pour étayer vos affirmations? Qui sont vos concurrents? La concurrence est-elle digitale ou traditionnelle?

  • Le montant de la levée: quel que soit le jour où vous ferez votre annonce, cette dernière est en concurrence directe avec toute une série d’événements semblables. Les journalistes préfèrent parler d’une annonce dont le montant est connu. Si, pour une quelconque raison, vous ne souhaitez pas communiquer sur ce chiffre, incitez vos investisseurs à au moins indiquer une fourchette raisonnable.

  • Le profil des investisseurs: avec la multiplication du nombre de business angels et de fonds de capital-risque, le profil et l’historique de vos investisseurs est un autre moyen de vous démarquer. Si ces derniers jouissent d’une solide réputation, profitez-en pour mettre cet élément en avant dans vos communications. Quels investissements notables ont-ils réalisé par le passé? S’agit-il d’investisseurs locaux? Dans le cas contraire, quels sont les projets illustres auxquels ils ont participé sur votre marché?

  • La stratégie de croissance et les chiffres: les chiffres sont la meilleure façon de montrer la croissance de votre start-up. Vous devez être disposé(e) à partager certaines projections pour étoffer vos arguments sur la croissance de votre entreprise, comme, par exemple la façon dont vous comptez utiliser les fonds. Vous pouvez ainsi révéler des objectifs quantifiables et ainsi que des projections de croissance. Combien d’utilisateurs comptez-vous? Quel est votre croissance mensuelle ou annuelle? Les fonds serviront-ils à embaucher des collaborateurs, à élargir votre champ d’action à d’autres marchés, à créer de nouvelles fonctionnalités? En fin de compte, il faut que vous vous serviez de chiffres clés pour mettre en avant l’envergure de votre projet.

  • La preuve du concept: lever des fonds est aujourd’hui un phénomène courant et il est donc indispensable pour les start-up de construire une histoire qui accompagne le produit pour faire valoir son utilisation. Quels sont les problèmes que vous traitez? Quelle est la taille du marché sur lequel vous lancez le produit? A quoi ressemble votre utilisateur type? Disposez-vous de témoignages d’utilisateurs ou de clients?

Si vos communications intègrent tous ces éléments, vous aurez toutes les chances de parvenir à une bonne couverture médiatique de votre levée de fonds.

La contributrice:

Clara Armand-Delille est la fondatrice de ThirdEyeMedia, une agence de conseil en communication stratégique et relations presse dédiées aux startups et fonds de capital risque. Avec plus de 10 ans d’expérience dans l’industrie, et des rôles auprès de Google, Accel Partners et iZettle, Clara a su mener avec succès le développement de startups en Europe, aux Etats-Unis et en Amérique Latine, organisant des lancements sur de nouveaux marchés, des annonces de levées de fonds et des campagnes de communications à l’échelle régionale ou internationale.

Tags

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This