/ InsidersActualitéBusinessTech

[CONFIDENTIEL] Combien de licornes en 2017, la BCE et la Blockchain, AmazonTube, Snap Accelerate, FrenchWeb…

#Cryptominute: la Banque centrale européenne recrute un expert Blockchain

Vous vous y connaissez en blockchain et autres technologies des registres distribués ? Voire vous êtes une femme et vous vous y connaissez en Blockchain et autres technologies des registres distribués ? Ce job est pour vous. Dans un post publié sur son site jeudi, et repéré par Bloomberg, la Banque Centrale Européenne dit être à la recherche d’un spécialiste de ces technologies pour sa division infrastructure et paiements. Et afin de promouvoir la diversité dans ses équipes, la BCE encourage les femmes à candidature.

« Ce poste vous offre d’excellentes opportunités d’étudier de nouvelles technologies comme les DLT (Distributed Ledger Technologies) et l’IA dans un environnement dynamique et d’explorer les opportunités et les défis découlant des nouvelles technologies du point de vue de la banque centrale. »

La blockchain est évidemment un sujet pour la Banque Centrale. Mario Draghi, son président, a déclaré que l’institution, qui met en place les politiques monétaires à l’échelle européenne, surveillait avec attention l’innovation issue des protocoles de type Blockchain – même s’il considère que « les cryptomonnaies ne constituent pas une menace pour les banques centrales. » 

**Et sinon, si vous aimez la Blockchain, l’Intelligence Artificielle, mais aussi les start-up, l’innovation et les nouvelles technologies, FrenchWeb, le magazine de référence des professionnels du numérique (oui, c’est nous) recrute. Venez nous rejoindre, en plein coeur de Paris, et partagez avec nous votre passion et votre talent au quotidien. Nous recherchons :

– 1 journaliste tech & innovation (h/f) en CDI
– 1 journaliste tech en stage
– 1 chargée d’étude (h/f) en CDI

FrenchWeb à la French Startup Cup 2017

Nous vous attendons !**

#Unicorns: Quel bilan en 2017 pour les licornes ?

57. C’est le nombre de start-up qui ont rejoint le cercle fermé des licornes, ces start-up dont la valorisation atteint le milliard de dollars, selon les données de PitchBook relayées par le site américain spécialisé recode.

Cette année, sept entreprises ont perdu leur corne, contre trois en 2016. The Honest Company ou Prosper ont ainsi vu leur valorisation passer sous le milliard de dollars suite à leurs nouveaux tours de table, tandis que du côté sorties, Souq.com a été rachetée par Amazon 650 millions de dollars et Apple vient de racheter Shazam pour environ 400 millions de dollars.

Loin d’être médiocre, la performance de 2017 n’atteint cependant pas le record de 2015, où l’on a compté 81 nouvelles créatures dans le club. Comptons cependant parmi les entrées remarquables de l’année écoulée : la plateforme sociale Reddit, la place de marché et wallet crypto Coinbase, le VTC Careem, ou la société de biotech Gingko Bioworks qui a levé 275 millions de dollars la semaine dernière.

Source : PitchBook / recode

Selon PitchBook, il y a actuellement 227 licornes actives dans le monde.

#Snapchat: Snap veut faire décoller les pépites européennes

Comme toute bonne firme américaine qui se respecte, Snap veut s’ériger en propulseur de pépites. Pour ce faire, la maison-mère de Snapchat a annoncé le lancement d’un programme, baptisé «Snap Accelerate», pour accompagner des start-up en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. Il y a trois mois, la société californienne avait lancé un programme similaire pour les start-up basées aux États-Unis.

Le programme «Snap Accelerate» propose trois types de pack : «Scale», «Sprint» et «Kickstart». Snap indique que les services proposés vont de 20 000 à 100 000 dollars selon le type de programme choisi par la start-up. Pour être sélectionnées par la firme américaine, les jeunes pousses doivent avoir déjà levé des fonds et être à un stade de croissance avancé. Étant donné le positionnement de Snapchat, la société californienne privilégiera les start-up développant des plateformes mobiles.

En mauvaise posture actuellement, Snap cherche à se diversifier pour doper ses revenus publicitaires. Le programme «Snap Accelerate» pourrait l’aider dans ce sens en permettant à la société d’atteindre davantage d’annonceurs. De plus, environ un tiers des 178 millions d’utilisateurs quotidiens de Snapchat sont situés en Europe, d’où le positionnement géographique de ce nouveau programme.

Au troisième trimestre, Snap a vu sa perte nette plus que tripler, pour atteindre 443 millions de dollars. En outre, les dépenses de l’entreprise ont explosé en l’espace d’un an, passant de 260 millions à 670 millions de dollars. Au-delà des résultats financiers décevants, Snap peine à attirer de nouveaux utilisateurs sur son application mobile. Entre juillet et septembre, Snapchat a seulement gagné 4,5 millions d’utilisateurs, pour atteindre les 178 millions d’adeptes. Pour se relancer, la firme américaine a annoncé fin novembre la refonte de l’interface de l’application de messagerie éphémère.

#AmazonTube: Bientôt un site de partage de vidéo made in Amazon ?

La rivalité entre Google et Amazon prend (encore) un nouveau tour. Après la suppression de YouTube de l’Echo Show et de l’Echo Spot, le géant du e-commerce a-t-il décidé de riposter en créant son propre service de partage de vidéo ? Ou ne serait-ce qu’un coup de bluff, nième épisode du conflit opposant les deux titans ?

Le site TV Answer Man a repéré deux brevets déposés auprès de l’U.S Patent and Trademark Office par Amazon. Ils ont été confiés en mai dernier mais la demande n’a été enregistrée que le 5 décembre. Le premier concept se nomme AmazonTube et le second OpenTube. Les documents ne laissent  a priori aucun doute sur les objectifs de ces plateformes. Ces services fourniront «des œuvres audio, visuelles et audiovisuelles préenregistrées et non téléchargeables via des réseaux sans fil sur une variété de sujets grands publics». Amazon a aussi déposé les noms de domaine suivants: AlexaOpenTube.com, AmazonAlexaTube.com et AmazonOpenTube.com. A voir quelle suite concrète donnera Amazon à ce projet.

Rappelons qu’Amazon oeuvre déjà dans la vidéo via son service de SVoD Amazon Prime Video et Twitch, la plateforme de streaming de jeux vidéos, qu’elle a rachetée en 2014.

 

Tags
Plus d'infos

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer Decode Media

Sur le même sujet

Share This