ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsTelecom

Crosscall lève 12 millions d’euros pour exporter ses smartphones tout-terrain au-delà de l’Europe

Le montant

La société aixoise Crosscall, qui fabrique des téléphones mobiles et des smartphones adaptés aux activités en plein air, a bouclé un tour de table de 12 millions d’euros. Amundi Private Equity Funds et A Plus Finance ont participé à l’opération. Cette opération intervient plus de deux ans après un tour de table de 4,5 millions d’euros annoncé en avril 2016 auprès d’ACG Management.

Le marché

Fondée en 2009 par Cyril Vidal, Crosscall conçoit des téléphones mobiles et des smartphones étanches, résistants et dotés d’une grande autonomie. Les produits fabriqués par la société aixoise sont spécialement conçus pour une utilisation intensive en extérieur pour des environnements hostiles et imprévisibles que rencontrent les sportifs et les professionnels de terrain (eau, pluie, humidité, poussière, chocs, chutes…).Apple-converted-space »> 

Début octobre, la marque française a dévoilé le Trekker-X4, un nouveau smartphone qui intègre une «action cam» conçue pour filmer ses exploits sportifs. Auparavant, Crosscall s’était distingué en lançant le Shark, le premier téléphone mobile flottant au monde.

Présente actuellement dans 13 pays européens (Belgique, Espagne, Italie, Suisse, Slovénie, Norvège…), l’entreprise française, qui compte 130 collaborateurs, a enregistré un chiffre d’affaires de 52 millions d’euros sur l’exercice clos au 31 mars 2018. Depuis sa création, Crosscall a écoulé plus de 1,5 million d’unités, dont 400 000 l’an passé.

Les objectifs de la Start-upApple-converted-space »> 

Ce financement doit permettre à Crosscall de poursuivre son expansion à l’international. Dans ce cadre, la société française prévoit de s’implanter sur de nouveaux continents. «Notre croissance fulgurante sur le marché français puis international nous permet de voir toujours plus loin tout en nous assurant de consolider nos acquis dans les pays où notre implantation est récente», indique Cyril Vidal, fondateur et PDG de Crosscall.Apple-converted-space »> 

En parallèle, la société aixoise entend consolider sa marque et renforcer sa maîtrise industrielle. Elle vise les 80 millions d’euros de revenus sur le prochain exercice.

Crosscall : les données clés

Fondateur : Cyril Vidal
Création : 2009
Siège social : Aix-en-Provence
Activité : téléphones mobiles et smartphones adaptés aux activités en plein air
Financement : 12 millions d’euros en octobre 2018

Bouton retour en haut de la page
Crosscall lève 12 millions d’euros pour exporter ses smartphones tout-terrain au-delà de l’Europe
eCommerce : l’aventure Mirakl racontée par Elaia
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés