ActualitéCrowdfundingRetail & eCommerce

Crowdfunding: Lending Club s’associe à Alibaba pour financer des entreprises américaines

C’est le second partenariat stratégique majeur pour Lending Club en moins d’un mois. Après avoir annoncé à la mi-janvier un accord spécial avec Google pour aider les partenaires de la firme de Mountain View à se financer, le géant américain du financement participatif s’associe cette fois-ci avec Alibaba, le mastodonte de l’e-commerce chinois. Objectif annoncé cette fois-ci: fournir une offre de financement aux entreprises américaines qui auraient besoin d’un crédit pour acheter des produits sur Alibaba.

Les prêts accordés peuvent aller de 5 000 dollars (à peu près 4 400 euros) à 300 000 dollars (à peu près 264 800 euros), pour des taux d’intérêt démarrant à 0,5%. Pour cela, la plate-forme « Alibaba.com e-Credit Line powered by Lending Club » vient d’être lancée pour aider les acheteurs américains à se fournir auprès des fournisseurs chinois commercialisant leurs produits sur Alibaba.

Accord entre Groupama et Unilend en France

« Nous voulons rendre le financement le plus efficace possible pour les millions d’acheteurs américains qui font des affaires par le biais d’Alibaba.com, et nous sommes ravis d’apporter les solutions de prêts à bas coûts, simples et transparentes de Lending Club à nos acheteurs américains » déclare Michael Lee, directeur du marketing et du développement commercial d’Alibaba.com.

En France, des partenariats ont également été noués avec les acteurs du crowdfunding. Récemment,

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Crowdfunding: Lending Club s’associe à Alibaba pour financer des entreprises américaines
Quantique : le fonds Quantonation boucle un premier closing de 20 millions d’euros
Streaming: Square (Jack Dorsey) rachète Tidal, la plateforme musicale de Jay-Z
AppStore
Apple: le gendarme britannique de la concurrence ouvre une enquête sur l’App Store
Le premier magasin Amazon hors des États-Unis ouvre ses portes à Londres
Bolt
Bolt lève 20 millions d’euros auprès de l’IFC pour se développer sur des marchés émergents
Après YouTube et Instagram, Netflix s’inspire de TikTok pour sa nouvelle fonctionnalité