ActualitéCrowdfundingRetail & eCommerce

Crowdfunding: Lending Club s’associe à Alibaba pour financer des entreprises américaines

C’est le second partenariat stratégique majeur pour Lending Club en moins d’un mois. Après avoir annoncé à la mi-janvier un accord spécial avec Google pour aider les partenaires de la firme de Mountain View à se financer, le géant américain du financement participatif s’associe cette fois-ci avec Alibaba, le mastodonte de l’e-commerce chinois. Objectif annoncé cette fois-ci: fournir une offre de financement aux entreprises américaines qui auraient besoin d’un crédit pour acheter des produits sur Alibaba.

Les prêts accordés peuvent aller de 5 000 dollars (à peu près 4 400 euros) à 300 000 dollars (à peu près 264 800 euros), pour des taux d’intérêt démarrant à 0,5%. Pour cela, la plate-forme « Alibaba.com e-Credit Line powered by Lending Club » vient d’être lancée pour aider les acheteurs américains à se fournir auprès des fournisseurs chinois commercialisant leurs produits sur Alibaba.

Accord entre Groupama et Unilend en France

« Nous voulons rendre le financement le plus efficace possible pour les millions d’acheteurs américains qui font des affaires par le biais d’Alibaba.com, et nous sommes ravis d’apporter les solutions de prêts à bas coûts, simples et transparentes de Lending Club à nos acheteurs américains » déclare Michael Lee, directeur du marketing et du développement commercial d’Alibaba.com.

En France, des partenariats ont également été noués avec les acteurs du crowdfunding. Récemment, LeBonCoin/180814″>Groupama Banque a conclu un accord pour investir jusqu’à 100 millions d’euros sur Unilend dans les quatre prochaines années.

Crédit photo: Lending Club.
Bouton retour en haut de la page
Crowdfunding: Lending Club s’associe à Alibaba pour financer des entreprises américaines
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jean-François Morizur et Nicolas Treps, fondateurs de Cailabs