ActualitéBusinessStartupTech

Darktrace lève 75 millions de dollars pour exporter sa technologie de «système immunitaire» en Chine

  • La technologie de «système immunitaire» développée par Darktrace détecte et réagit aux menaces identifiées en temps réel pouvant engendrer des dommages sur les réseaux des entreprises.
     
  • Ce tour de table permet de porter la valorisation de Darktrace à 825 millions de dollars.
     
  • En parallèle de cette opération, la start-up a annoncé un partenariat avec CITIC Telecom CPC, une entreprise de télécommunications basée à Hong Kong.

 

Le montant

Darktrace, start-up spécialisée dans la cybersécurité, a bouclé un tour de table de 75 millions de dollars mené par Insight Venture Partners. Les investisseurs historiques, Summit Partners, KKR et TenEleven Ventures ont également participé à l’opération. Celle-ci permet de porter la valorisation de la société à 825 millions de dollars. En juillet 2016, Darktrace avait levé 65 millions de dollars pour accélérer son déploiement à l’international.

Le marché

Fondée en 2013, la start-up basée à Cambridge et San Francisco propose aux entreprises des solutions de défense face aux cyber-menaces. Pour fournir des logiciels adaptés aux risques encourus par les entreprises, Darktrace s’est directement inspirée des réflexes de défense du corps humain. 

Pour transposer ce principe sur le Web, la jeune pousse sonde les réseaux informatiques des entreprises afin de comprendre les spécificités de chaque périphérique et le comportement des utilisateurs. A partir de cette analyse, la technologie de «système immunitaire» développée par Darktrace détecte et réagit aux menaces identifiées en temps réel pouvant engendrer des dommages sur les réseaux des entreprises. A ce jour, la société revendique 3 000 clients à travers le monde.

Sur son segment d’activité, Darktrace doit faire face à des acteurs comme Hexadite, qui a été racheté par Microsoft pour 100 millions de dollars en juin. La start-up israélienne a développé une technologie qui se connecte aux systèmes existants de cybersécurité pour analyser automatiquement les menaces en ligne via l’intelligence artificielle. En janvier dernier, Microsoft avait fait part de son intention de continuer à investir plus d’un milliard de dollars chaque année dans la recherche et le développement dans la cybersécurité pour les années à venir.

Les objectifs 

Ce financement doit permettre à Darktrace d’étendre ses activités sur de nouveaux marchés. En parallèle de ce tour de table, la start-up a annoncé un partenariat avec CITIC Telecom CPC, une entreprise de télécommunications basée à Hong Kong qui couvre la Chine et d’autres régions en Asie. 

En concentrant ses efforts sur le marché chinois, Darktrace entend acquérir de nouvelles connaissances sur la cybercriminalité mondiale dans la mesure où la Chine a été identifiée à plusieurs reprises comme l’un des principaux foyers des cyberattaques à l’encontre des entreprises occidentales.

[tabs]

[tab title= »Darktrace : les données clés »]

CEO : Nicole Eagan

Création : 2013

Siège social : Cambridge

Activité : solutions de défense face aux cyber-menaces

Financement : 75 millions de dollars levés en juillet 2017

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi :

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This