BusinessFrenchWeb BusinessFrenchWeb TVInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

DataDome lève 2,5 millions d’euros pour aider les entreprises à protéger et monétiser leurs données

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le montant

La start-up française DataDome, spécialisée dans la cybersécurité, a levé 2,5 millions d’euros auprès d’ISAI et 50 Partners. Cette opération intervient un peu plus d’un an après un premier tour de table de 1 million d’euros en décembre 2016.

Le marché

Fondée en 2015 par Fabien Grenier et Benjamin Fabre, DataDome a développé une technologie pour protéger les sites web et les API contre les «bad bots». Ces derniers sont à l’origine de plusieurs menaces en liggne, comme le vol de contenus et de données, la fraude marketing ou l’usurpation d’identité. «Plus de 50% du trafic web mondial est généré par des robots», précise Fabien Grenier, co-fondateur et CEO de DataDome.

Face à ces robots de plus en plus intelligents, boostés par les avancées de l’intelligence artificielle, au point d’être parfaitement capables de se faire passer pour des êtres humains, la technologie SaaS propriétaire de DataDome détecte et filtre ce trafic de bots pour les bloquer avant qu’ils ne puissent accéder au site des clients, de manière à protéger leurs actifs en ligne. Pour cela, le module de la jeune pousse, compatible avec 90% des serveurs web de la planète, analyse en temps réel le trafic entrant pour déceler les comportements suspects.

De plus, DataDome structure les données (contenus, clients…) pour les revendre sur une marketplace et ainsi permettre à l’entreprise de garder le contrôle sur celles-ci, ce qui rentre en adéquation avec l’entrée en vigueur du RGPD (Règlement général sur la protection des données) en mai prochain. Au coeur de ce nouveau règlement, se trouve notamment la question du partage des données en dehors de l’Union européenne. Parmi ses clients, DataDome compte notamment Le Parisien, PriceMinister ou encore BlaBlaCar. La start-up française a également noué un partenariat avec Amazon Web Services (AWS) pour protéger les clients du cloud de la marketplace américaine contre les menaces en ligne.

Les objectifs de la Start-up 

Ce nouveau financement doit permettre à DataDome de poursuivre ses efforts dans la R&D et de s’étendre à l’international. «Cette levée de fonds va non seulement nous permettre d’acquérir une dimension européenne mais aussi d’accompagner nos clients dans leurs efforts pour valoriser au mieux les données et contenus qu’ils produisent», explique Fabien Grenier.

A ce jour, la société réalisé 10% de son chiffre d’affaires à l’international, cette portion est amenée à grossir dans les prochains mois. Cette expansion internationale sera soutenue par le développement de l’offre de monétisation de la donnée pour redonner aux éditeurs le contrôle de leurs données, mais aussi pour en organiser le partage et la distribution dans un cadre qui leur conviennent.

DataDome : les données clés

Fondateurs : Fabien Grenier et Benjamin Fabre
Création : 2015
Siège social : Paris
Activité : technologie pour protéger les sites web et les API contre les «bad bots»
Effectifs : 17

Bouton retour en haut de la page
DataDome lève 2,5 millions d’euros pour aider les entreprises à protéger et monétiser leurs données
Guerre des talents, Skill gap, Grande Démission… Comment répondre aux nouveaux enjeux RH des entreprises?
[Série A] Electra lève 160 millions d’euros pour déployer plus de 8 000 points de recharge d’ici 2030
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media