Data Room

[Débat] Le blog est-il mort?

Dans un monde où tout se dit en 140 signes, a-t-on encore envie de se raconter au travers d’un journal intime, avec l’espoir d’être lu et commenté? Bref, le blog a-t-il encore sa place dans l’univers impitoyable des réseaux sociaux et du micro-blogging?

Le New York Times avait, en février dernier, jeté le pavé dans la mare en publiant un article sur l’avenir-même du blog. Aujourd’hui, la question fait toujours débat. Frenchweb confronte chiffres et points de vue sur le sujet.

 

Oui, le blog est en train de mourir

Faire son personal branding et créer le buzz en une seule phrase, c’est l’avenir du blog! Quel est l’intérêt de perdre du temps et du scroll dans un long et fastidieux billet que je dois référencer au mieux pour qu’il soit lu…? Oui le blog c’est has been…

  • Parce que 50% des 12-17 ans américains ont délaissé l’utilisation du blog entre 2002 et 2006. Les 18-29 ans ne sont plus que 15 % à se déclarer blogueurs contre 24 % en 2007.
  • Parce que les audiences des sites de blogging constatent une baisse, à l’instar de Blogger, moins 2% en 2010.
  • Parce que l’intérêt des blogs tendrait à disparaître au profit des réseaux sociaux ou de sites de micro-blogging.
  • Parce que 71% des blogs réalisent moins de 5000 VU par mois, et seulement 4% sont des blogueurs professionnels.
  • Parce qu’aujourd’hui, Twitter et Facebook constituent à eux deux près de 40 % de l’apport de trafic vers les blogs. Les géants du réseau social vont-ils manger l’audience de la blogosphère…?

Non, le blog n’est pas mort

Quoi? Une phrase de 140 mots à la mode Twitter suffirait à résumer tous les fruits de ma réflexion? Non, le blog n’est pas mort! C’est encore le meilleur moyen de m’étendre sur un sujet sérieux (ou pas)…

  • Parce que chez les plus de 30 ans, la part de blogueurs a augmenté : ils sont 11 % à bloguer en 2010 contre 7 % en 2007.
  • Parce que le blog est un outil complémentaire aux réseaux sociaux comme Twitter et Facebook. Les contenus ne sont pas traités dans la même forme. Les revenus générés par les blogs sont encore un enjeu.
  • Plus de 10 millions de VU en janvier 2010 sur Overblog, +40% en un an (Source Médiametrie/Netratings)
  • Parce qu’aujourd’hui, Twitter et Facebook constituent à eux deux près de 40 % de l’apport de trafic vers les blogs… Renversement de point de vue: Ce chiffre signifie-t-il une aubaine à exploiter pour la blogosphère…?

Le débat est lancé. Dans ce contexte plus qu’incertain – à se demander si le mot « blog » ne finira pas aux oubliettes de notre vocabulaire – les Golden Blog Awards auront bien lieu cette année. La première cérémonie des blogs français, se tiendra le 16 Novembre prochain à l’Hôtel de Ville de Paris. Clôture des inscriptions le 17 Octobre.

Source chiffres: Etude NowHereElse 2010

Tags

Marion Moreau

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

34 thoughts on “[Débat] Le blog est-il mort?”

  1. Le problème est que très peu de blogs donnent de l’information vraiment pertinente. Sur les moteurs de recherche, les internautes recherchent des informations et combien de blogs faut-il consulter pour trouver une information utile qui ne soit pas redondante? Recherchez « plug in SEO pour wordpress ». Combien de page en réponses et combien de billets véritablement intéressants? La majorité ne font que reprendre de l’information pompée sur les blogs concurrents

  2. Il faudrait différencier le BtoC du BtoB. Dans l’univers BtoB, le blog me semble bien plus approprié que Facebook, notamment pour les fonctionnalités qu’offrent des plateformes comme WordPress. Et on peut rentrer dans le détail, contrairement à Twitter.

    A titre personnel, je tiens un blog sur mon métier dont l’audience me satisfait. Et je consulte d’autres blogs de pros du Web, qui abordent des sujets un peu différents que (par exemple) Frenchweb et peuvent plus les creuser. Tout cela me semble très complémentaire. Facebook, Twitter, le Blog… tout dépend de la cible.

  3. Vers quoi pointent Facebook et Twitter ? Des sites institutionnels et des blogs. Les réseaux sociaux ne produisent que très peu de contenus. C’est aux éditeurs de blogs de réfléchir à produire différemment et de façon originale. Cela ne garantit en rien d’être lu !

    Le blog que je co-anime avec d’autres fait entre 30000 et 40000 visites par mois.

  4. Très bon article !

    Non, le blog n’est pas mort, loin de là. L’arrivée des réseaux sociaux a juste fait office d’ « opération Panda de la blogosphère » (mais sans disparitions, juste un transfert d’une partie du public des premiers vers les seconds).

    Tout ce qui concernait la conversation et la vie personnelle a été renvoyé vers des outils bien plus efficaces et adaptés que les blogs (même effet « publication », mais réactivité et interactions plus grandes sur tweeter ou facebook, ce qui convient très bien à un dialogue basés sur un « mur » de sujets de discussions).

    Et à côté de ça, les « topics », les « billets » de blogs sont devenus de véritables « articles », à l’image (et avec la participation) des journalistes. C’est d’ailleurs le slogan d’Over-blog, si je ne m’abuse…

    Les blogs permettent également la publication par épisodes d’oeuvres de l’esprit qui sont parfois imprimées en dur par la suite (BD-blogs, romans…). Bref, on a juste changé d’échelle et de pertinence, pour profiter au mieux de la spécificité de l’outil-blog.

  5. Les réseaux sociaux complètent les blogs mais ne les remplacent pas. Les medias peut être de faire le ménage entre les apporteurs de contenu et les régénérateurs.
    Pour développer son expertise, le blog apporte un espace d’expression aménageable à volonté.
    De plus, le blog permet un archivage des informations.

  6. « Faire son personal branding et créer le buzz en une seule phrase, c’est l’avenir du blog!  »

    En fait c’est l’inverse : le réseautage, le buzz en une seule phrase, font partie du passé du blog. Aujourd’hui les personnes qui se servaient des blogs pour faire du buzz sont passés sur les réseaux sociaux, et c’est tant mieux. Sur les blogs d’aujourd’hui, on trouve toujours les personnes passionnées qui ont envie de partager et transmettre leur passion, et elles sont de plus en plus nombreuses. Il suffit de sortir de la sphère du marketing et de la communication et de s’aventurer dans la sphère de la création pour le constater.

  7. Au final, les blogs et les réseaux sociaux sont complémentaires.
    Chacun y trouve son compte.
    Il est difficile de rédiger un article avec les 140 caractères de Twitter ou de le diffuser entre 2 posts youkoulélé de ses amis Facebook.
    Pour cela, le blog reste un must.
    Un contenu de qualité et inédit fera toujours venir les lecteurs.

  8. La réponse même au questionnement de ce débat se trouve dans l’intitulé. Le propre des réseaux sociaux est de vivre intensément, mais infiniment. Ce qu’on oublie c’est que les outils ne disparaissent pas d’eux-même, mais ce sont les meurs et les usages qui guident les besoins. Quand de manière souterraine un microcosme approprie un nouvel outil, la démocratisation totale de son concurrent signe irrémédiablement le prémisse de sa chute.

    Pour répondre plus précisément au sujet posé, je ne pense pas que le blogging oit menacé. Le pouvoir du web dit social réside avant tout dans l’acceissibilité à l’info mais également à sa production. Chaque internaute peut produite son propre contenu et le partager sur la toile. En ce sens les sites spécialisés ne sont plus les seuls acteurs qui nous informent, et heureusement. L’arrivée des médias sociaux n’ont fait que répondre à un besoin de rapidité et de fluidité dans les échanges. L’effet de propagation de l’information s’en trouve démultiplié. Mais il ne faut pas oublier que sans le contenu,les réseaux sociaux sont stériles. Le blog c’est donc à mon goût la matière première de nos timelines et flux d’actualité.

    Un débat qui sou-tend donc une logique de vie/mort fantasmée mais qui ne répond pas selon moi à une réalité clairement définie.

  9. L’éternel débat…donc le blog est éternel !
    Blague mise à part, les Blogs sont devenus un média à part entière, ils ont une place de choix dans notre « monde de transmission », à la condition d’une création de vrai contenu.

    Le Blog est incontournable pour les marques en Chine, aux Etats Unis…et en France, les rapports annonceurs blogueurs sont enfin pacifiés et de plus en plus pro !
    Vive les Blogs

  10. N’est-ce pas la pratique du blogging qui change? Le blogueur est dans le temps long, son écriture resiste aux conversations du social média : comme on dit, les paroles partent, les écrits restent ! Le blogueur a aussi un rôle de curateur, il sélectionne les bonnes informations du bruit ambiant autour d’une thématique-clé. L’avenir du web, selon moi, n’est pas une question d’audience, mais de pertinence.

  11. D’ailleurs, les plateformes de blogs sont très bien représentées dans les 1000 plus grandes audiences mondiales : http://www.google.com/adplanner/static/top1000/index.html

    Je suis notamment surpris de la place qu’occupent les blogs japonais (pas dans les premiers, mais forte concurrence entre eux dans les autres très bonnes places)

    (en réf à Darkplanneur : « Le Blog est incontournable pour les marques en Chine (…) »)

  12. On aura tout dit sur ce sujet, cela fait partie des débats qui rejaillissent fréquemment sur le web. Travaillant pour un service qui étudie les communauté en ligne et se focalise principalement sur les blogs, nous nous sommes longuement posé cette question. Et la réponse semble être clairement « non ». Comme le dit Darkplanneur un peu plus haut, le blog est devenu un vrai média et j’ajouterai un média d’influence. Si vous voulez compter dans un écosystème de conversations, c’est par le blog que cela va passer.

    Si quelqu’un veut développer un point de vue, une opinion, cela se fait encore via un blog, car c’est le seul support qui permet une réelle construction de contenu. Ensuite, comme le dit Pierre Chapaz dans une interview par Benoit Raphaël, ce sont les contenus à plus faible valeur qui se sont expatriés sur les réseaux sociaux (lien http://bit.ly/nefbxy).

  13. Non, le web n’est pas mort, mais une certaine paupérisation s’est opérée depuis 5-6 ans, et sur deux axes:
    – on rencontre finalement assez peu de blogs originaux: il y a beaucoup de blogs redondants qui se contentent de reprendre l’information déjà présente ailleurs.
    – le rythme de publication est en baisse sur les blogs persos, alors qu’il s’est accéléré jusqu’à l’overdose sur les blogs de blogueurs plus « visibles ».

    Evidemment, Facebook et RSS ne se sont pas développés sans prendre un peu de place, mais non, les blogs ne sont pas morts: ils restent le premier moyen d’expression citoyenne, à la portée du plus grand nombre et sans barrière à l’entrée. On a rarement vu des outils aussi démocratiques (téléphone et voiture sont, rappelons-le, payant, et passablement chers par comparaison…)

  14. Je constate que la plupart des personnes ayant commentés cet article ont un blog.
    La majorité pense que le blog n’est pas mort !
    La méthode Coué semble encore avoir de beau jour devant elle…

  15. Il y a près de trois semaines, j’ai justement écrit un blogpost intitulé : Quand le blog revient au centre de la conversation.

    Depuis longtemps déjà, je dis à qui veut l’entendre – comme beaucoup d’autres – qu’il faut veiller à ramener l’audience de toutes les plateformes vers un site dont on a les clés. Que ce soit sur Twitter, Facebook, YouTube, PicPliz, LinkedIn ou encore Foursquare, partout il y a du contenu et des conversations qui se perdent. J’ai, comme l’écrit Michelle Blanc sur son blog, mis “le doigt sur un bobo qui me ronge depuis un certain nombre de mois, celui de “la dispersion médias sociaux”. Surtout que ces plateformes peuvent faire disparaître vos contenus à n’importe quel moment. (Je vous conseille la lecture de l’histoire de Thomas Monopoly dont tous les comptes ont été supprimés par Google.)

    J’ai relancé mon blog au mois de janvier avec la ferme intention de l’animer plus que ce que je n’ai fait mais il me manquait quelque chose pour me décider. C’est donc Google+ qui m’a mis le pied à l’étrier, c’était la plateforme de trop. Je me suis alors dit : “A la rentrée, mon blog va revenir au centre de mon activité en ligne et la foule de plateformes sera destinée à ramener une partie de la conversation sur celui-ci.” Ca y est ! C’est la rentrée !

    Donc, bloguons bloguons ;-)

  16. Salut à tous.
    Je suis blogueur, et pas inquiet!
    Pour moi la différence entre blog et autre média, c’est que les blabla d’un blogueur reposent sur un savoir faire ou en tout cas une expertise.

    L’expérience! c’est ça qui fait la différence entre un billet et un tweet.

    Peut-on transmettre de l’expérience dans un tweet de 140 char ? non! en tout cas je ne le crois pas.

  17. Depuis l’annonce de la mort des blogs par le cabinet Gartner en 2007, on nous ressort le même marronnier tous les ans. On le retrouve dans plein d’autres domaines : la mort du CV, la mort de la presse papier, la mort du livre, la mort du petit cheval… Bref, j’ai plutôt l’impression que c’est l’expertise qui n’en finit pas de mourir à force de tourner les mêmes sujets en rond. Le micro-blogging ok mais c’est tjrs du blog non ? Les outils de publication de la plupart des sites d’infos, c’est quoi ?Wordpress et cie, tjrs du blogging.
    Alors arrêtons de parler de la mort des blogs, parlons plutôt des lecteurs qui ne prennent plus le temps de lire ou des journalistes incapables d’approfondir un sujet par manque de temps. C’est ça la vraie question : l’accélération de l’info et ses conséquences sur notre (in)intelligence.

  18. Avec l’arrivée de Google+ on assiste à une fusion (par encore terminée)entre réseau social et blog. Ce que l’on poste en mode public sur G+ peut tout à fait être considéré comme du blogging. Il ne manque à mon avis que la mise en page personalisée.
    Pour combien de temps ?

  19. Bonjour,
    Pour ma part, mon expérience avec Business Angel France montre qu’en investissant du temps sur la durée avec une ligne éditoriale claire, les résultats sont la. Et ce n’est pas parce que de nombreuses personnes abandonnent leur blog au bout de 3 mois que le blog est mort.
    Vive le blog :)
    Patrick

  20. Pour moi, ce sont les réseaux sociaux qui sont des outils complémentaires au blog et non l’inverse.
    Mais il est vrai que revoir 5 ou 10 fois la même information sans aucun retraitement, avis ou apport supplémentaire, c’est fatigant !

  21. Bonjour,
    Je suis très étonné de voir que le commentaire que j’ai posté mercredi dernier en réponse à cet article n’a pas été publié.
    Il me semblait pourtant avoir répondu de manière pertinente. Peux-être est-ce parce que la moitié du commentaire fait référence à mon projet (une plateforme de blogs) ? On n’a donc pas le droit de parler de startups françaises sur ce site ? :-)

  22. @rMen: Merci pour votre réponse :-)
    Voyant qu’il n’apparaissait pas, j’avais essayé de le reposter mais il était refusé pour cause de doublon.
    Je disais donc :

    Blogger a peut-être constaté une petite baisse, mais d’autres plateformes ont une belle croissance :-)

    Je gère la plateforme EklaBlog qui a une croissance annuelle de trafic de 250% et actuellement plus de 4,2 millions de VU / mois (source : Google Analytics).
    Overblog a aussi une belle croissance malgré sa position déjà forte.

    En voyant les commentaires précédents, j’aimerais rajouter qu’il ne faut pas oublier également que tous les blogueurs ne sont pas des gens qui travaillent dans le web. Une très grande partie des blogueurs parle de sujets qui ne vous concernent généralement pas en tant qu’entrepreneurs / développeurs / SEO / CM / …, mais qui ont tout de même une place sur la toile et pour lesquels les blogs sont bien plus adaptés qu’un réseau social.

  23. Ces site web informatif! Grand merci! Merci pour un bon moment la visite frenchweb.fr. C’est vraiment un plaisir compréhension d’un site web comme celui-ci regorge d’informations sympa. Merci!

  24. J’ai incontestablement aspirait à s’élever une reconnaissance d’être moyen pour nous apprécions tous une contribution glorieuse que nous avons été d’affichage sur frenchweb.fr. Mon fouiller Internet a élargi le droit de suite été célèbre avec grandes stratégies pour aller plus avec mes amis ainsi que de la famille. nous démontrent que la plupart d’entre nous ont été essentiellement des visiteurs incontestablement sanctifié d’exister dans un village remarquable avec des gens vraiment plus pur avec des notes rentable. on sent bien redevable à avoir détecté vos pages web ainsi que l’attitude éhontée de la plupart de sorte parfois plus célébration minutes extraordinaires d’une masse ici. Nous remercions encore une fois pour toutes quelques détails.

  25. Je voulais vraiment développer une petite remarque pour dire merci à frenchweb.fr pour certaines des recommandations étonnant que vous écrivez sur ce site. Mon apparence Internet a considérablement à la fin été reconnu par des suggestions brillantes pour échanger avec mes hôtes. Je voudrais affirmer que les visiteurs du site que nous sommes réellement très chanceux d’exister dans une communauté merveilleuse avec tant de personnes remarquables avec les principes très bénéfique. Je me sens très chanceux d’avoir utilisé votre page Web entière et j’ai hâte de nombreuses fois plus brillante lecture ici. Merci encore pour tous les détails.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This