ActualitéBusinessFoodTech

Deliveroo vise l’approvisionnement des restaurateurs

AFP

La plate-forme de livraison de repas Deliveroo, qui ne fait pas mystère de son ambition d’étendre sa gamme de services, propose désormais à ses clients restaurateurs des tarifs négociés chez des grossistes de Rungis, a-t-elle annoncé mardi dans un communiqué.

L’offre de tarifs d’achat négociés pour les restaurateurs a été testée au Royaume-Uni et en France auprès de « plusieurs centaines » d’établissement et a donné satisfaction, explique l’entreprise. « Le nouveau programme permet aux restaurants d’économiser plus de 20% sur leurs factures en matières premières», affirme Deliveroo dans un communiqué. « Une équipe dédiée est établie au siège de Deliveroo à Londres, ainsi qu’à Paris», a précisé l’entreprise, qui emploie 170 personnes en France.

« Notre ambition ne s’arrête pas à ce service là »

Avec 10 000 restaurants partenaires dans 200 villes, le marché français est le deuxième marché de Deliveroo, après le marché britannique d’où l’entreprise est issue. « Notre ambition ne s’arrête pas à ce service là», a indiqué à l’AFP Louis Lepioufle, un porte-parole de Deliveroo. Deliveroo teste actuellement au Royaume-Uni d’autres offres de services, comme des tarifs d’électricité négociés, ou l’accès via des entreprises spécialisées à des chefs ou serveurs intérimaires, a précisé M. Lepioufle.

Deliveroo a annoncé mi-mai avoir levé un total de 575 millions de dollars auprès d’Amazon et de fonds d’investissements. La plate-forme a indiqué qu’elle attendait cet argent frais pour embaucher du personnel qualifié pour son siège londonien, toucher davantage de clients et lancer de nouveaux produits. L’offre de tarifs négociés pour l’approvisionnement sera proposée d’ici à la fin de l’année également en Espagne et aux Emirats Arabes Unis.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Deliveroo vise l’approvisionnement des restaurateurs
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link